HIDA

606 mots 3 pages
Dina Goldstein - Fallen Princesses
Cartel de l’œuvre :
Artiste : Dina Goldstein Titre : Fallen Princesses Date : 2007 et publié 2009, 21e siècle Type d’œuvre : Photographie Lieu d’exposition : Différents lieux dans différents pays
Biographie de Dina Goldstein :
Elle est née en 1969 à Tel Aviv en Israël, en 1976, elle a émigré au Canada, elle a donc la nationalité canadienne. C’est une photographe. Elle est très connue notamment grâce à sa série Fallen Princesses, crée en 2007, pour placer les contes de fée aux jours modernes.
Sa carrière en photographie débute en 1993 avec le photojournalisme et des travaux documentaires. A partir de 2000, elle travaille pour des magazines et des publicités. En 2001, elle expose publiquement pour la première fois l’une de ses séries : Images de Gaza. Elle a crée plusieurs petites séries avant de créer Fallen Princesses, sa première série mise en scène. En 2012 elle commence une nouvelle série : In the Dollhouse en 2012 qui met en scène Barbie et Ken.
Dans les séries Fallen Princesses et In the Dollhouse, elle utilise les même textures et couleurs que les originales.
Description :
Raiponce : La scène se déroule dans une chambre d’hôpital, car on peut voir un lit d’hôpital et l’appareil de perfusion. Les murs sont blancs et le sol est bleu, se sont des couleurs pâles. Il n’y a pas de fenêtre. On reconnaît Raiponce car elle est assise sur le lit à côté d’une perruque de longs cheveux blonds. Elle est chauve. Elle porte une robe noire, rouge et blanche et est pieds nus. Raiponce est malade car elle est à l’hôpital, est chauve et possède une perruque donc on peut penser qu’elle a un cancer. Dans le dessin animé, Raiponce a besoin de ses cheveux pour se libérer, ses cheveux sont donc symbole de liberté, mais ici elle n’est pas libre car elle n’a plus de cheveux. L’absence de porte et de fenêtres contredit aussi le dessin animé car dans le dessin animé elle a pu s’échapper par

en relation

  • Hida
    3914 mots | 16 pages
  • hida
    662 mots | 3 pages
  • HIDA
    550 mots | 3 pages
  • HIDA
    816 mots | 4 pages
  • Hida
    924 mots | 4 pages
  • Hida
    2010 mots | 9 pages
  • Hida
    665 mots | 3 pages
  • Hida
    377 mots | 2 pages
  • Hida
    728 mots | 3 pages
  • Hida
    678 mots | 3 pages