Hiroshima mon amour

760 mots 4 pages
Film programmé au Baccalauréat Cinéma depuis l'année dernière, Hiroshima mon amour est le premier long-métrage d'Alain Resnais. Son premier chef-d'oeuvre aussi.

En 1958, à Hiroshima, deux amants, japonais et français, évoquent leurs souvenirs personnels, étroitement liés à l'Histoire du Monde. Ensemble, ils bravent un interdit: celui de l'adultère. Lui vit ici. Elle est là pour un film international sur la paix. Le lendemain, ils se revoient, peut-être par hasard, sur le lieu du tournage. Noyés par les nombreux défilés anti-nucléaires orchestrés pour le film, les deux amants se retrouvent pour une après-midi et une nuit où les souvenirs de la guerre ressurgiront, semblables aux enseignes clignotantes éclairant la ville de nuit. L'amour impossible entre Elle et Lui fait écho à celui de Nevers, survenu il y a quatorze ans, en pleine Occupation. Elle est alors une jeune française de dix-huit ans qui noue une relation avec un soldat allemand de cinq ans son ainé. Ils se fréquentent dans des granges, puis dans des ruines, puis dans des chambres. Leur idylle prend fin avec la mort du soldat, la veille de la libération de la ville. Le père enferme sa fille déshonorée dans une cave en la faisant passer pour morte. Tondue, rendue folle par tant de cruauté, elle s'enferme dans un mutisme rompu par la seule prononciation du nom de l'amant. Les cheveux repoussent et l'été, elle est envoyée à Paris en bicyclette par sa mère. Au même moment à Hiroshima, une bombe atomique est larguée, provoquant quatre-vingts mille morts et un traumatisme pour le Japon et l'humanité toute entière. Des musées sont créés, la vie revient dans cette ville qui renaît de ses cendres; avec un tourisme croissant, Hiroshima s'assure une prospérité économique. C'est dans cette ville reconstruite que le japonais demande à la française de rester à Hiroshima avec lui mais, comme elle l'affirme, elle n'est qu'une petite fille de rien, morte à Nevers. Rester est donc impossible. Chacun demeure associé à son

en relation

  • hiroshima mon amour
    1307 mots | 6 pages
  • Hiroshima mon amour
    1145 mots | 5 pages
  • Hiroshima mon amour
    1601 mots | 7 pages
  • hiroshima mon amour
    553 mots | 3 pages
  • Analyse hiroshima mon amour
    1534 mots | 7 pages
  • Dépersonnalisation du personnage et déconstruction du temps dans moderato cantabile et hiroshima mon amour
    4027 mots | 17 pages
  • Dossier
    4541 mots | 19 pages
  • Le flash-back
    11744 mots | 47 pages
  • Odyssée
    947 mots | 4 pages
  • Commentire iceber de michaux
    1157 mots | 5 pages