hiroshima mon amour

Pages: 6 (1307 mots) Publié le: 18 novembre 2014
Marguerite Duras
Hiroshima mon amour

« Hiroshima, c’est ton nom. »
En août 1957, à Hiroshima, douze ans après la bombe qui a signé le mort d’une ville entière. Dans la pénombre d'une chambre, un couple se rencontre. Elle, une jeune actrice française d'une trentaine d'années venue pour jouer dans un film sur la paix. Lui, un architecte japonais. Apparemment, c’est l'histoire de leurimpossible amour. 1
Tous deux sont mariés et cet amour de rencontre est censé finir à son départ en France. À cet inconnu, elle confie un secret : son amour de jeunesse pour un soldat allemand tué à la Libération, et la détresse et la honte qui ont suivi. Elle commence à raconter son histoire douloureuse à cet inconnu et y trouve un nouveau sentiment de soulagement. Quand elle parle du passé, il nes’agit pas de raconter une histoire d’il y a douze ans, mais de recréer sa mémoire présente. C’est pourquoi, de plus en plus fréquemment dans le film et aussi dans le scenario, des plans de Nevers vont s’immiscer entre des plans d’Hiroshima.
Le texte se déroule sur deux plans :
1. l’interpénétration du passé et du présent dans la mémoire, qui se manifeste ici à l’occasion de l’aveu fait auJaponais.
2.  l’interpénétration de l’individuel et de l’histoire universelle. Le drame de Nevers vient faire écho au cataclysme nucléaire mondial, à l’occasion du hasard de cette rencontre avec un Japonais à Hiroshima. Elle est aujourd’hui à Hiroshima pour participer à un film mondial pour la paix, donc le présent est marqué par l’universel, tandis que le surgissement du passé relève de l’histoiresingulière.2

La mémoire joue un rôle très important dans le drame. On fait un parallèle entre l’histoire tragique à Nevers et les conséquences incommensurables des effets de la bombe H. Elle parle de l’importance de se souvenir et de ne pas oublier les choses, même si elles sont douloureuses, même si elles font que la personne souffre, même si elles empêchent le bonheur. « De même que dans l’amourcette illusion existe, cette illusion de pouvoir jamais oublier, de même j’ai eu l’illusion devant Hiroshima que jamais je n’oublierai. » « Comme toi, moi aussi, j’ai essayé de lutter de toutes mes forces contre l’oublie. Comme toi, j’ai oublie. Comme toi, j’ai désiré avoir une inconsolable mémoire, une mémoire d’ombres et de pierre. »
Tout se passe comme si le présent de l’histoire avec leJaponais, dans la mesure où c’est un présent vécu, comportait en lui des strates de passé. On peut noter cela en particulier lorsqu’elle raconte Nevers, elle s’adresse à lui comme s’il était l’Allemand. Et il en même temps il s’attache de plus en plus à elle parce qu’il comprend qu’il est le seul qui sache son secret de Nevers. « Ton mari, il sait cette histoire ? Non. Il n’y a que moi, alors ? Oui. Ilse lève de la table, la prend dans ses bras, la force à se lever à son tour, et l’enlace très fort, scandaleusement. Les gens regardent. Ils ne comprennent pas. Il est dans une joie violente. Il rit : Il n’y a que moi qui sache. Moi seulement. »
La combinaison des deux axes explique pourquoi le déroulement du film présente à la fois une révélation de plus en plus précise du passé, et uneorientation qui va de l’évocation de la tragédie mondiale d’Hiroshima à la représentation du petit drame personnel de Nevers. C’est pourquoi, à la fin, en écho à ce début de film, elle dira : « Hiroshima, c’est ton nom » ; à quoi il répondra : « Ton nom, c’est Nevers ». Ces deux phrases marquent la clôture du film selon ses deux dimensions, l’interpénétration du passé et du présent, la correspondance dudrame individuel et du cataclysme universel.

Le lien entre Hiroshima et Nevers et aussi le lien entre les deux protagonistes est plus grand qu’on peut voir au premier coup d’œil. Pour les protagonistes, ces événements ont de commun qu’ils sont comme des raisons négatives de leur rencontre : il aurait pu mourir à Hiroshima comme sa famille, mais il n’y a pas péri ; elle aurait pu mourir...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Hiroshima mon amour
  • Hiroshima mon amour
  • hiroshima mon amour
  • Analyse hiroshima mon amour
  • Dépersonnalisation du personnage et déconstruction du temps dans moderato cantabile et hiroshima mon amour
  • Hiroshima
  • hiroshima
  • Hiroshima

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !