Hisroire des institutions

14568 mots 59 pages
HDI § 1 la hierarchie des personnes La societe feodale se caracterise par une forte hierarchie sociale pour des raison socio eco. La diversite economique et sociale des personne Le premier clivage est l’opposition entre les clercs et les laiques = les clercs detienent l’instruction qui est chez les laiques tres rudimentaire voir inexistante. Ces clercs et ces laiques on egalement ungenre de vie très différentes : les clercs consacre leur vie a dieu, les autres au monde. Ce genre de vie s’accompagne dun ideal de vie tres differente : au sein des laiques on peut repartir ces laiques en 2 grde categorie (la societe rurale se partage entre ceux qui detiennent le pouvoir militiaire (commandent) et ceux soumis qui cultivent la terre (paysans artisans). Dans les chartes ont retrouves les termes de milites pour designer ceux quidetiennent le pouvoir et le treme d’omines pour ceux placer sous cette autorite) => on a les clercs, les laiques qui combattent et les laiques qui travaillent. A partir du Xe siecle cette repartition va etre degagee et definie par les intellectuels. La division tripartite de la societe Cete divisoin est etable par 2 clercs qui sont formee a l’ecole de la cathedrale d’auxeres. Ils vont degager ceux qui prient, ceux qui combattent et ceux qui travaillent. Cete classification va aboutir a une veritable distinction juridique netre les individus et se degagent alors des ordre (lat. ordo = statut juridique). C’est l’eveque adalberon de laon qui va finalement definir cette division tripartite de cette societe. Il va exprimer cette idee dans la premiere partie du Xie siecle. Il va les qualifies du terme oratores ceux qui prient, ceux qui combatent par bellatores et ceux qui travaille les laboratores. A cahcuns de ces ordres vont etre attaches des droits et des privilleges (surtout les deux premier ordres). Ces privilleges attaches a ces ordres vont subsister jusqu’au 4 aout 1789. Cette division correspond a une division sociale

en relation