Hist

1005 mots 5 pages
LA FACE CACHEE DE LA CRISE IVOIRIENNE : LES ILLUMINATIS

L'article de Germaine Boni est enrichissant et je l'en remercie.
Je voudrais proposer une autre opinion sur ce qui se passe en Côte d'Ivoire.
En effet, depuis que cette crise a éclaté, la plupart des mots qui reviennent sont: démocratie, ingérence, dictature, souveraineté, constitution, élection (volée)!!!!!
Tout çà c'est bon, mais tout dépend aussi de l'angle sous lequel on place pour interpréter la situation.
Je me pose la question de savoir si le problème n'est pas plus complexe que ne le laisse croire les apparences.
S’agit-il seulement d'un problème d'élection et de leadership pour le contrôle de ce pays riche et 1er producteur de cacao?
Ne s'agit-il pas plutôt d'un combat du bien contre le mal? Moi, je réponds oui.
Car, je ne comprends et je ne m'explique pas la position ambiguë de la communauté internationale, de la France et autres qui affirment que le Président GBAGBO a perdu les élections.
Sur quoi s’appuient-ils? Sur la constitution ivoirienne où sur les accords de Ouagadougou? 1. Admettons qu’on s’appuie sur la constitution ivoirienne, alors, celle-ci reconnait au conseil constitutionnel (CC) le droit de statuer en matière de contentieux électoral et de publier en dernier ressort les résultats définitifs. Ce qui est remis en cause pour une raison inavouée !!!!.
N’est ce pas ce même CC qui a validé les candidatures, publié les résultats du 1er tour, etc… d’où vient-il que pour la dernière partie de l’élection présidentielle, c'est-à-dire le second tour, on trouve que le CC est pro-GBAGBO ? En France, tous les membres du CC sont nommés par le président français Nicolas SARKOZY !!!! Çà vous surprend mais c’est exact ! la Commission Electorale Indépendante n’est-elle pas elle-même pro-OUATTARA, vue sous cet angle !!!! car elle est présidée par un fidèle d’Alassane OUATTARA qui s’est chargé de lire les résultats, hors des institutions républicaines de la Côte d’Ivoire (CI), et en

en relation

  • méthodes et connaissance
    627 mots | 3 pages
  • Tupac
    710 mots | 3 pages
  • Cno quimper
    8065 mots | 33 pages
  • president de la rep
    1870 mots | 8 pages
  • Commentaire de texte sur l'allocution de de gaule
    732 mots | 3 pages
  • politique canada
    1475 mots | 6 pages
  • Document Sans Titre
    326 mots | 2 pages
  • Ecjs
    664 mots | 3 pages
  • Democratie dans la societe
    1251 mots | 6 pages
  • Droit 1° STMG
    594 mots | 3 pages