Histoire de Biko

606 mots 3 pages
L’extrait étudié se situe plutôt au début du film et permet d’apprendre de nombreuses choses sur l’apartheid et sur les héros du film Steve Biko et Donald Woods. Peu après leur première rencontre, Biko emmène Woods visiter un township. Tout d’abord, on peut constater dans cet extrait la différence de niveau et de conditions de vie entre les blancs (la maison de Donald Woods est grande et magnifique, ils ont une piscine, ils ont une domestique noire) et une grande majorité de noirs vivant dans des townships (ils habitent des petites cabanes en taule ou dehors, dorment sur de petits matelas ou à même le sol, le township est surpeuplé). On y apprend aussi le fait que souvent les familles noires sont séparées à cause d’une loi qui dit que si le mari et la femme ne travaillent pas dans la même ville, ils ne peuvent pas résider dans le même township ; ils sont aussi séparés car les femmes noires travaillent souvent en tant que domestiques pour les familles blanches et ne peuvent ainsi voir leur famille que le week-end.
Concernant l’éducation, Biko dit à juste titre que les noirs n’ont droit qu’à l’éducation que les blancs veulent bien leur donner « your parents try, but in the end you only get the education the white man will give you ». Il transmet à Woods un constat affligeant : en Afrique du Sud ton destin est scellé par ta naissance, « que tu sois bête ou intelligent », que tu fasses des efforts ou pas : tu es né noir ou blanc et c’est la seule chose qui va dicter la vie que tu auras. Concernant les héros du film, nous apprenons ce que constitue le fait d’être « assigné à résidence »
(« banned »). En effet Steve Biko ne doit pas sortir de son lieu de résidence, il est surveillé par la police, il ne peut pas être en présence de plus d’une personne à la fois (donc ne peut pas faire de discours en public !).
Cette mesure d’assignation à résidence est faite évidemment dans le but d’empêcher les leaders noirs de rassembler les

en relation

  • Les vestiges de gandhi
    1535 mots | 7 pages
  • Bibliographie apparteid
    2759 mots | 12 pages
  • Normes dans l'apartheid
    3304 mots | 14 pages
  • Le shib
    5390 mots | 22 pages
  • La jalousie dans un piège sans fin
    1275 mots | 6 pages
  • amonanga
    1492 mots | 6 pages
  • Histoire Des Arts
    1284 mots | 6 pages
  • HDA 1
    844 mots | 4 pages
  • L'apartheid
    388 mots | 2 pages
  • Soweto
    6213 mots | 25 pages