Histoire De La Pens Economique Ouzzif

7167 mots 29 pages
Avec Adam Smith il y’as eu une transition du fondalisme vers le capitalisme, c’est 18 siècle, Ricardo c’est le 19 eme siècle
Marx 1 / 10 minute
I. Base du raisonnement classique Adam Smith, le père fondateur de l’économie moderne et tête de file du courant des classiques. Il publie en 1776 un célèbre ouvrage intitulé « recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations »
II. Fondement sur lesquelles les classiques vont construire leurs pensées éco:
1) L’homme est rationnel est celui utilise les ressources rares afin d’atteindre une satisfaction maximal.
2) L’homme est égoïste. Il vise, ses intérêts individuels (producteur et consommateur)
3) Il existe aucune opposition entre l’intérêt individuel et l’intérêt général. « Si chaque un cherche à satisfaire son intérêt personnel, il contribue à l’intérêt général»
4) Les libertés économiques (libre-échange, liberté d'entreprendre, libre choix de consommation, de travail, etc.) sont nécessaires au bon fonctionnement de l'économie et que l’intervention de l’État doit se limité à la sécurité, diplomatie, justice respect de la concurrence.
Le libéralisme économique garanti l’efficacité économique, en d’autre terme, Il devrait avoir aucun obstacle à la liberté économique pour que chaque individu assure la rationalité « laissé faire les hommes, laissé passer les marchandises » la meilleur chose que l’Etat puisse faire c’est de rien faire.
5) Les classiques raisonnent à long terme.
III. Les principaux thèmes de l’économie politique classique :

A. La valeur/ repartions du revenu national
B. La croissance
C. Evolution du capitalisme
A - La valeur / répartition dans la pensée économique. (classique, Marx et néo)
Pourquoi étudier la valeur ?
Sa relation avec la réparation ?
L’objectif des classiques est comment réalisé la croissance ?
La croissance et le développement ne peut se réaliser que grâce à l’échanges.
(Intérieur de l’économie ou entre pays), sans échange on ne peut pas avoir de croissance.
Si on

en relation