Histoire de l'art

466 mots 2 pages
Abstrait : Les tenants de l’art abstrait, dit aussi non figuratif, estiment que les lignes et les couleurs, assemblées en un certain ordre, sont capables d’exprimer, mieux que l’art figuratif et un peu comme le fait la musique en utilisant les sons et les rythmes, toute la diversité des sentiments, des sensations, des idées. Ils se réclament d’un très lointain passé, se trouvent des précurseurs jusque dans la préhistoire et professent que, malgré le Coran qui leur interdit l’imitation des formes de la création, les musulmans ont créé des chefs-d’œuvre. C’est seulement à partir de 1910 que l’art abstrait moderne a fait son apparition en Europe.

Parmi les peintres qui s’y sont fait une réputation, citons Wassily Kandinsky, Malevitch, Michel Larisse, Nathalie Gontcharova, Sonier Delaunay, russes ou d’origine russe, le tchèque Frank Kupka, les hollandais Mondrian, Van Doesburg, Donela, l’italien Alberto Magneli, les français Robert Delaunay, Auguste Herbin, Francis Picabier. Parmi les sculpteurs : Peusner, le français Han Arp, le belge Vantongertoo, l’américain Calder.

Art pariétal : Préhistoire, peintures, gravures pariétales, faites sur les parois rocheuses des grottes.

Renaissance italienne : se dit du style de la renaissance de l’art italien

Renaissance : Période de grande création artistique qui s’étend du XVème au XVIème. Après les périodes du Moyen-Age définies comme obscures, les artistes redécouvrent des formes anciennes, s’inspirent de l’Antiquité et utilisent des techniques nouvelles. La Renaissance naît en Italie.

Cubisme : 1908 – école d’art, florissante de 1910 à 1930, qui se proposait de représenter les objets décomposés en éléments géométriques simples (rappelant le cube) sans restituer leur perspective. Picasso – Braque – Juan Gris.

Fauvisme : 1927 – mouvement pictural des Fauves, membres de la jeune école française de peinture, vers 1900. Les fauves utilisaient des couleurs pures, violentes, employées par tons juxtaposés. Matisse

en relation

  • histoire de l'art
    9374 mots | 38 pages
  • Histoire de l'art
    767 mots | 4 pages
  • Histoire de l'art
    2474 mots | 10 pages
  • Histoire de l'art
    1404 mots | 6 pages
  • Histoire de l'art
    8527 mots | 35 pages
  • Histoire de l'art
    427 mots | 2 pages
  • Histoire de l'art
    614 mots | 3 pages
  • Histoire de l'art
    414 mots | 2 pages
  • Histoire de l'art
    8276 mots | 34 pages
  • Histoire de l'art
    9415 mots | 38 pages