Histoire de l'art

767 mots 4 pages
Schématiquement, l'histoire de l'art telle qu'on l'a conçue de la Renaissance - depuis Giorgio Vasari et sa Vie des Artistes célèbres (Le Vite), en passant par le xviiie siècle de Johann Joachim Winckelmann jusqu'au xixe siècle hégélien - est l'histoire d'un progrès de l'art.

L'art est supposé passer d'un stade archaïque à un stade classique, avant de tomber en décadence.

Les arts grec et romain sont présentés en exemple de cette courbe de développement.

Pour l'art grec, la notion d'art était différente de celle qui est présente dans la civilisation occidentale. En effet, en grec, le mot « art » se disait tekhné, la technique. Les Grecs ne faisaient ainsi aucune différence entre l'artisan et l'artiste ; seul le « faire » semblait avoir son importance.
La période archaïque correspond à l'art minoen, mycénien et cycladique ; la période classique à l'apogée de la création attique (le Parthénon à Athènes contemporain des sculptures de Phidias du théâtre d'Aristophane et des philosophes Platon, Socrate...) ; s'ensuit la décadence de la république athénienne et celle concomitante de l'art hellénistique jusqu'à l'invasion romaine.[réf. nécessaire]

Pour l'art romain, la période archaïque est celle de l'art fruste et austère de la République ; l'art classique correspond à l'apogée de l'Empire ; l'art du Bas-Empire (en particulier paléochrétien) aux formes simplifiées était perçu comme une décadence sous les coups de boutoir des invasions barbares.

Le changement de cette perception a lieu avec la publication, en 1901, à Vienne, de l'ouvrage d'Aloïs Riegl, L'art du Bas-Empire romain qui montre que la création artistique qui accompagne la chute de l'Empire romain ne doit pas être interprétée comme décadence, mais comme changement de norme et naissance d'un nouveau paradigme. On notera la concordance entre la publication de cet ouvrage théorique et la pratique artistique de la Sécession viennoise qui s'affranchit alors des canons des Beaux-Arts, quelques années

en relation

  • histoire de l'art
    9374 mots | 38 pages
  • Histoire de l'art
    427 mots | 2 pages
  • Histoire de l'art
    2474 mots | 10 pages
  • Histoire de l'art
    1404 mots | 6 pages
  • Histoire de l'art
    8276 mots | 34 pages
  • Histoire de l'art
    8527 mots | 35 pages
  • Histoire de l'art
    9415 mots | 38 pages
  • Histoire de l'art
    414 mots | 2 pages
  • Histoire de l'art
    2098 mots | 9 pages
  • Histoire de l'art
    2496 mots | 10 pages