Histoire des arts : giraudoux

3561 mots 15 pages
Jean Giraudoux

Son enfance et ses études :
Jean Giraudoux est né le 29 octobre 1882 à Bellac, dans le Limousin, où il situera plusieurs de ses œuvres «l'Apollon de Bellac»par exemple.
Son père était précepteur près de Châteauroux.
De 1893 à 1902, il fait des études secondaires au lycée de Châteauroux. C'était un élève brillant, passionné de théâtre, il compose sa première pièce à onze ans.
En 1900, il est bachelier en philosophie et obtient une bourse pour préparer le concours de l'école normale supérieure au lycée Lakanal à Sceaux. Il est reçu 13 à l'école normale supérieure.
De 1902 à 1903, il fait son service militaire dans l'infanterie. (soldat devant combattre à pied)
En 1903, il rentre enfin dans l'École normale supérieure, en section de lettre.
De 1904 à 1905, il obtient sa licence de lettre à la Sorbonne(et études allemandes), il joue dans «Le passage de Vénus».
De 1905 à 1906, il fait un séjour en Allemagne, voyage en Europe centrale et en Italie, puis au États-Unis, où il est lecteur de français à Harvard.
De 1907 à 1908, il enseigne le français à Harvard.
Débuts dans la littérature et la diplomatie :
En 1907, c'est la première publication de contes dans la presse.
En 1911, il publie un deuxième recueil de nouvelles «L'école des indifférents», et écrit «Simon».
L'expérience de la guerre :
En 1914, marqué par l'expérience militaire, il rédige des carnets de route qui seront publié en 1917. La chute du ministère Briand est pour Giraudoux une période difficile.
Retour à la vie civile :
De 1918 à 1921 il publie son premier roman «Simon le Pathétique» ( genre autobiographique). En décembre 1919 c'est la naissance de Jean-Pierre Giraudoux, fils unique de Jean Giraudoux et Suzanne Boland. En 1920, son père meurt. La même année il publie un récit de guerre «Adorable Clio». Et en 1921, il épouse enfin Suzanne Boland, il publie alors «Suzanne et le Pacifique», un roman.
En 1924, il publie «Juliette au pays des hommes» , il est également

en relation

  • Lycée international alexandre dumas
    1105 mots | 5 pages
  • Antigone-HDA
    2338 mots | 10 pages
  • Introduction fin de partie
    959 mots | 4 pages
  • Rien
    581 mots | 3 pages
  • Arts rupture
    768 mots | 4 pages
  • Les mythes modernes et mythe ancien
    1461 mots | 6 pages
  • Cours général théâtre
    2836 mots | 12 pages
  • tintin
    1247 mots | 5 pages
  • Exposer : théâtre du xx
    619 mots | 3 pages
  • La tragédie de l antiquite a nos jours
    651 mots | 3 pages