Histoire des arts

1157 mots 5 pages
Pour Djamila [pic]

Introduction : présentation du film

Pour Djamila est un téléfilm français, d’une heure quarante trois, réalisé par Caroline Huppert et diffusé pour la première fois le 20 mars 2012 sur France 3. Ce téléfilm est inspiré de l'histoire vraie de Djamila Boupacha et est une interprétation du livre de Gisèle Halimi.

Gisèle Halimi est interprétée par Marina Hands, Djamila Boupacha par Hafsia Herzi et Simone de Beauvoir par Dominique Reymond.

== Synopsis ==pour acte Djamila une jeune femme vit encore chez ses parents a Alger au temps des français, lors de son arrestation pour acte de terrorisme. Son interrogatoire deviendra très vite une torture. Les militaires vont commencer à la battre jusqu'au viol. Très vite son avocate la défendra et prendra cette affaire vraiment à cœur.

Ce téléfilm est la réalisation du livre de Gisèle Halimi, qui décrit son combat pour cette cause et tout ce qu’elle a du mettre en œuvre pour défendre Djamila.

Gisèle Halimi[], née Zeiza Gisèle Élise Taïeb ,le 27 juillet 1927 en Tunisie de parents juifs, elle entre au barreau de Tunis en 1949 et poursuit sa carrière d'avocate à Paris en 1956.

Mariée en secondes noces à Paul Halimi, administrateur civil au ministère de l'agriculture (français) — dont elle porte toujours le nom sous lequel elle s'est fait connaître —, puis en troisièmes noces à Claude Faux, ancien secrétaire de Jean-Paul Sartre — dont elle a été l'amie et l'avocate. Elle est la mère de Jean-Yves Halimi, avocat, Serge Halimi, directeur du Monde diplomatique, et d'Emmanuel Faux, journaliste à Europe 1.

Fortement engagée dans plusieurs causes, elle milite pour l'indépendance de son pays la Tunisie et aussi pour l'Algérie, elle dénonce les tortures pratiquées par l'armée française et défend les militants du MNA (mouvement national algérien) poursuivis par la justice française. Elle co-signe avec Simone de Beauvoir Djamila Boupacha, livre dans lequel elle obtient de nombreux soutiens et la

en relation

  • Histoire Des Arts
    1754 mots | 8 pages
  • Histoire des arts
    1036 mots | 5 pages
  • Histoire des arts
    1731 mots | 7 pages
  • histoire des arts
    1968 mots | 8 pages
  • Histoire des arts
    300 mots | 2 pages
  • Histoire des arts
    655 mots | 3 pages
  • Histoire des arts
    2947 mots | 12 pages
  • Histoire des arts
    380 mots | 2 pages
  • Histoire des arts
    8590 mots | 35 pages
  • Histoire des arts
    493 mots | 2 pages