Histoire des faits économiques

3082 mots 13 pages
Cours d’HFE du 28/10/2011

L’union européenne des paiements : double contrainte pour les pays signataires. (voir cours précédent) L’instabilité financière insatisfaisante qui aboutisse au serpent monétaire européen avec les accords de Bale pour relance la dynamique.
Le serpent monétaire européen : double contrainte car les pays qui y rentrent doivent limiter leurs écarts de change à un maximum de 2.25% premièrement mais les monnaies doivent avoir 2.25% avec le dollar. C’est un système très exigent et les banques centrales doivent intervenir très régulièrement. « Serpent dans le tunnel », le serpent est le 2.25 entre les pays européens et le tunnel est le 2.25 par rapport au dollar. C’est une période d’instabilité monétaire néanmoins. 1973, le dollar va être dévalué, les pays européens s’accordent pour ne plus respecter le 2.25% par rapport au dollar : le serpent sort du tunnel c’est-à-dire que les pays décident le flottement par rapport au dollar. Ce n’est pas satisfaisant car cela s’intensifie. 1976 il y a un flottement généralisé dans toute l’Europe et un manque d’outils.
Le système monétaire européen : 1978 il y a la signature/création du système monétaire européen avec le sommet de Breme. Il y a trois principes :
Création d’un numéraire commun (création de l’écu qui est un panier de monnaie européen qui s’impose comme une référence)
Un système de parité de change fixe par rapport à l’écu (2.25% par rapport à l’écu entre elles, les banques centrales s’y engagent)
Les Etats membres mettent en commun des réserves et accroissent leurs aides les pays qui sont en besoin de financement.
3.2 Du SME à la monnaie unique A. Le bilan contrasté du SME
Bilan positif : C’est un système monétaire qui a permis d’absorber les effets de l’élargissement de la CEE (voir dates de l’élargissement) et de le rendre efficace. Il a permis aussi de manière générale de diminuer l’inflation dans les économies européennes, il fallait que les économies convergent et le SE l’a permis en

en relation

  • Histoire des faits économiques
    669 mots | 3 pages
  • Histoire des faits economiques
    1519 mots | 7 pages
  • Histoire des faits économiques
    18931 mots | 76 pages
  • Histoire des faits économiques
    9339 mots | 38 pages
  • Histoire des faits economique
    8970 mots | 36 pages
  • Histoire des faits économiques
    2842 mots | 12 pages
  • Histoire des faits économiques
    1901 mots | 8 pages
  • Histoire des faits économique
    621 mots | 3 pages
  • Histoire des faits economiques
    1075 mots | 5 pages
  • Histoire des faits economiques
    12860 mots | 52 pages