Histoire des francs qui prirent jérusalem

Pages: 13 (3044 mots) Publié le: 28 février 2013
toire des fr« Armez vous et soyez fils du Tout-Puissant. Il vaut mieux mourir dans la guerre que voir les malheurs de notre race et des lieux saints. »
Pape Urbain II
Appel de Clermont

La période qu’on appelle « époque des croisades » couvre près de deux cents ans, depuis les conciles de 1095 jusqu’à la perte des dernières places de Terre Sainte en 1291 et si les croisades ont attirées etretiennent l’attention de tant d’historiens, et la curiosité du public lettré, c’est sans doute en raison de l’ampleur du phénomène qu’elles représentent. Elles ont mis en mouvement des masses humaines considérables au prix d’un effort difficilement concevable.
En 1078, les Turcs Seldjoukides, membres d'une tribu Turque provenant du lointain Turkestan et ayant émigré au proche-orient, expulsent deJérusalem la dynastie sunnite Abbasside qui y était installée depuis 637. C'est, pour les pèlerins chrétiens, le terme du libre accès à Jérusalem. La même année, vaincus à la bataille de Manzikert en 1071, les Byzantins voient les Turcs s’établir à Nicée et y installer un royaume en 1081. Le Basileus de Constantinople, Alexis Ier Comnène, qui voit son Empire menacé par les Turcs, demande àplusieurs reprises le secours de Rome contre les Seldjoukides. En 1095, le pape Urbain II prend acte lors d’un séjour en France de la fureur des chevaliers à qui les Turcs barrent dorénavant la route de Jérusalem et répond à la demande d’Alexis Ier. Entre la demande de l'Empereur, qui ne sollicitait que l'envoi d'un petit contingent de chevaliers mercenaires et la mise en branle d'une grande expéditionlatine, l'abîme est profond. Alors d'où vint au pape cette idée de croisade ? En se reportant à la chronique de Michel le Syrien, « les Turcs infligeaient des maux aux Chrétiens qui se rendaient à Jérusalem pour prier, les frappant, les pillant, et prélevant des taxes aux portes de la ville, de même que sur le Golgotha et au Saint Sépulcre. De plus, toutes les caravanes de Chrétiens qu'ilcroisaient, surtout celles provenant d'Italie, ils s'ingéniaient à les faire périr de diverses manières ». Ces offenses dont les pèlerinages étaient systématiquement victimes suffisent à expliquer le projet du pontife. C'est lors de la conclusion du concile de Clermont, le 27 novembre 1095, que le pape invita les Chrétiens à s'associer pour aller délivrer les sanctuaires de Palestine. En ces temps deferveur religieuse et de signes sacrés, Jérusalem était la cité du Christ dont tous les Chrétiens étaient familiers, elle était évoquée dans les sermons, dans les peintures, les reliques ou les récits de pèlerinages que le peuple adorait plus que tout autre chose. A Clermont, la voix de la foule résonna à l'unisson : « Deus le volt ! » 80 000 personnes, qui formant des contingents disciplinés soumisau commandement des princes, qui formant des foules dévotes entraînées par de saints ermites, se croisèrent et partirent dès lors en direction de Constantinople, lieu de rendez vous de toutes les armées de croisées, et de là vers la ville triplement sainte.
Ce texte est un extrait d'une chronique plus longue qui porte le titre original de « historia Francorum qui ceperunt Jherusalem », histoiredes Francs qui prirent Jérusalem, qui relate l’épopée que constitue la première croisade, écrite par le chapelain du Comte de Toulouse, Raymond d'Aguilers ou encore d'Agile, en même temps que les événements qu'il relate. L'extrait en question décrit le siège et la prise de Jérusalem qui dura du 7 juin au 15 juillet 1099.
Nous verrons dans quelle mesure la notion de « guerre juste » permet-elle àl'auteur de justifier la croisade et les actions des croisés.
Dans une premier temps, nous examinerons qui étaient les belligérants qui participèrent à ces combats, ensuite, nous observerons comment malgré de nombreux désavantages, les chrétiens purent prendre la ville, enfin, nous étudierons la manière dont se sont déroulés les combats.

*****

La croisade est née du pèlerinage pénitentiel....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Histoire de jerusalem
  • Fiche Histoire Jérusalem 1900
  • histoire de france
  • Histoire la france
  • Histoire de france
  • Histoire de la france
  • Histoire de France
  • Histoire des françs-macons en france

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !