Histoire du 18 révolution

21269 mots 86 pages
Le 3 novembre 2009. Les livres : Michel BIARD et Pascal DUPUY : La révolution française : dynamique et rupture= 1787 1804, Armand Collin. JP JESSENNE : révolution et empire : 1783 1815, Carré. Jean Clément Martin : La révolution française 1789 1799, belin, sup histoire La monarchie absolue en question 1787-1788 La France au 18 e est un pays qui connaît une croissance avec des phases de crises, c’est un pays prospère, c’est un des + peuplés d’europe. A la fin des années 1780, la France connaît alors une crise passagère, une conjonction de phénomène qui fait que la situation économique se dégrade, le + souvent les crises commencent par une crise agricole, bonne récolte qui conduite à une baisse des prix des céréales mais paradoxalement il y a beaucoup de petits paysans qui voient leurs revenus diminués, et les gros agriculteurs licencient des ouvriers agricoles, à cela s’ajoute à la décision de la monarchie en 1787 qui est d’autoriser les exportations de blés ( c’est nouveau car le blé devait rester à l’intérieur du royaume). C’est quelque chose qui n’est pas dans les habitudes, le roi autorise les exportations ce qui permet aussi de vendre le blé plutôt cher. Mais dans certaines provinces, le marché intérieur va se vider, et là, c’est le mauvais temps en 1788, l’été est pourri (fortes précipitations) et les récoltes sont de mauvaises qualité, un hiver 1788 1789 est très rigoureux, il y a quasiment plus de stocks en France et on assiste à 1 flambée du prix des céréales. La majorité des paysans sont dans une situation difficile, certains pour essayer de survivre vont stocker du grain et les prix ne font qu’augmenter. 1788 1789, on retrouve les rumeurs de complots de familles, comme quoi ils cacheraient le grain. La crise est aggravée avec la hausse du prélèvement seigneuriale, en France, on est dans un système type féodal (paysan loue leur terre à un seigneur) beaucoup de seigneurs dans certaines régions vont êtres ruinés, et augmente le loyer, ce

en relation

  • Droit
    1890 mots | 8 pages
  • Robespierre continuités et ruptures
    3266 mots | 14 pages
  • Eglise et etat de 1798 au consulat de napoléon
    550 mots | 3 pages
  • Staline
    679 mots | 3 pages
  • Decouvree cette site
    4734 mots | 19 pages
  • Tawanaimanooch
    1381 mots | 6 pages
  • La france napoléonienne
    3312 mots | 14 pages
  • Temps et histoire en débat
    4327 mots | 18 pages
  • 1789
    2797 mots | 12 pages
  • Programme d'histoire
    5372 mots | 22 pages