histoire du graphisme en france

7180 mots 29 pages
conférence

l’histoire

du 9 janvier 2007

du graphisme

par Michel Wlassikoff

en France

mise en ligne décembre 2007

l’histoire du graphisme en France
Cette conférence

suit un parcours historique des origines à nos jours et, à partir d’une vaste présentation iconographique, offre un panorama sur les différents aspects de la pratique graphique : art de l’affiche, création typographique, graphisme éditorial, graphisme de presse, graphisme d’information, signalétique, graphisme multimédia, habillage télévisuel… Elle entend préciser les développements des questions signalétiques depuis un siècle et la dialectique qui en résulte entre le graphisme en tant que tel, destiné à l’imprimé ou à l’écran, et la production des signes dans la ville. Vous êtes venus nombreux à cette conférence, et je vous en remercie. Je suis chercheur dans le champ du graphisme, enseignant, auteur, en l’occurrence, vous trouverez dans toutes les bonnes librairies l’ouvrage que j’ai commis : Histoire du graphisme en France publié fin 2005 aux éditions Carré au musée des Arts décoratifs. Il y a d’autres antécédents concernant mon travail qui peuvent vous intéresser : des catalogues des expositions au Centre Pompidou sur l’intitulé « Signes » : signes de la jeune création graphique en France ou signes des écoles d’arts en particulier, ainsi que la revue Signes qui, pendant les années quatre-vingt-dix, était un lieu essentiel pour la compréhension de l’évolution de cette discipline.

Le signe dans la ville
Le graphisme, c’est fondamentalement la possibilité des signes dans la ville. Le signe dans la ville, ce n’est pas uniquement le tag ou le graff, qui représentent un moyen d’expression ou de contestation de l’ambiance urbaine, c’est aussi la volonté — à l’instar de celle des urbanistes, des architectes — de permettre que les gens vivent plus aisément ensemble. Une forme de civilité. Aussi, j’ai décidé d’aborder cette conférence par l’angle de la signalétique.
Un angle ouvert malgré tout.

en relation

  • Olivier deloignon, sur le graphisme.
    2638 mots | 11 pages
  • Histoire de l'art: l'hist de jeuxvidéo
    670 mots | 3 pages
  • Le vintage
    390 mots | 2 pages
  • Zolal'assomoir
    336 mots | 2 pages
  • Ed banger chiffres
    541 mots | 3 pages
  • Turcos le jasmin et la boue
    1250 mots | 5 pages
  • Persépolis
    2341 mots | 10 pages
  • Commentaire composée sur la poésie contemporaine
    1015 mots | 5 pages
  • Dossier Histoire De L Art PERSEPOLIS
    1328 mots | 6 pages
  • hda 12 njg bih
    863 mots | 4 pages