Histoire Du Judaisme Smilevitch Eric

31886 mots 128 pages
QUE SAIS-JE ?

Histoire du judaïsme
ERIC SMILEVITCH

Introduction
On croit pouvoir décrire le judaïsme comme une religion, mais, dans la langue commune, ce terme désigne en général un ensemble spécifique de croyances et de rites. En réalité, le judaïsme est davantage une forme de civilisation, une culture globale qui enveloppe à la fois un enseignement doctrinal, un système de lois très développé, un mode de vie particulier et un système social étendu. Il est fondé sur des formes de savoirs et des modèles intellectuels, éthiques et politiques, instruits par des textes écrits et des traditions orales ; et sur une société particulière, définie par le peuple juif et par les convertis de toute nation qui se joignent à lui. Cette société, à son tour, est déterminée dans ses valeurs, ses usages et ses mœurs par un lien social puissant, un culte et une foi enracinée dans une très longue histoire, et une législation rigoureuse incluant tous les aspects de la vie. C’est l’ensemble de cette tradition et de cette histoire que le judaïsme nomme « Torah ».
Cette culture globale est plurimillénaire. Une bibliothèque juive traditionnelle contient à la fois des ouvrages de la Haute Antiquité (Bible) et de l’Antiquité tardive (Talmud,
Midrash), relayés depuis l’époque médiévale par un très grand nombre de textes et d’études, qui vont du commentaire biblique ou talmudique au traité philosophique ou kabbalistique. Cette culture trimillénaire se poursuit aujourd’hui dans tous les domaines précités. Mais la civilisation du judaïsme ne s’arrête pas à la bibliothèque. Si l’on nous permet cette image, elle est aussi présente depuis toujours, avec la même intensité, dans la cuisine, la salle de bains et la chambre à coucher, ainsi que dans les tribunaux, les synagogues et les lieux d’étude. Elle investit tous les lieux physiques, spirituels, psychologiques, moraux et sociaux de l’existence « juive ». La tradition hébraïque enveloppe toutes les dimensions de la vie, depuis les idées les

en relation

  • L'ecologie
    13356 mots | 54 pages