Histoire original

309 mots 2 pages
Le moment crucial était arrivé, c’est moi le capitaine : il n’y a pas d’échappatoire possible.
Je m’étais préparé mentalement à cela car ça devait arriver. Mais je ne m’attendais pas à ce que ça arrive aussi vite et à un moment aussi crucial. Je m’étais placé, tout le monde s’était tut, seuls les battements de mon cœur qui devenaient de plus en plus oppressants étaient audibles.
Je commençais à songer à ce qui se passerait en cas de victoire et en cas de défaite. Si je gagne, je deviendrais un héros pour un peuple qui m’a toujours soutenu et encouragé mais si malheureusement j’échouais, je serais alors l’homme qui a détruit l’espoir de toute une nation.
A droite, A gauche, Au milieu ? Ça sera à gauche, non plutôt à droite. Oui ça sera à droite. Je commençais à courir, j’étais a 2 cm du ballon et a 2 minutes de la fin, je tirais, tout le stade retenait son souffle : le suspens était à son comble. Le gardien, souple tel un félin, se propulsa à droite et semblait se diriger vers le ballon. Il le repoussa d’un coup de poing et me propulsa en même temps en enfer. Mais une lueur semblait apparaitre, tel un cristal dans un verre d’eau : le ballon retomba chez mon coéquipier qui marqua. Je ne pus retenir mes larmes, ou plutôt Nous ne pouvions pus retenir nos larmes.
En effet, Ce que j’ai appris de cela, c’est que aussi haut que l’on soit placé, il ne faut jamais oublier que lorsque l’on fait partie d’une équipe, nous n’affrontons jamais un problème seuls et c’est ensemble que l’on gravira les échelons.

Voilà, j’espère pouvoir faire partie de l’équipe des intellectuels

en relation

  • L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire ikéa
    1805 mots | 8 pages
  • le combat d'hiver, article sur le roman
    1958 mots | 8 pages
  • Qu'est ce qu'un bon roman? (dissertation)
    2168 mots | 9 pages
  • lecture sales gosses!
    1160 mots | 5 pages
  • Commentaire composé martial guéroult
    1468 mots | 6 pages
  • Les simspons
    476 mots | 2 pages
  • Les Mensch
    884 mots | 4 pages
  •  La belle et la bête : analyse de la version originale de jeanne marie leprince de beaumont et l’adaptation cinématographique de disney
    889 mots | 4 pages
  • Français mise en réseau
    2062 mots | 9 pages
  • L'histoire est-elle une science
    8615 mots | 35 pages