Histoire d'imagination de français ayant pour sujet : les monstres

1110 mots 5 pages
Monstres en tous genres :
La crise économique

______________________________________

______________________________________

Il vint un jour sombre pour l’humanité où certaines personnes ont créé une créature qui engendra des dégâts incommensurables.

Octobre 2008, New York. Le Conseil de l’économie Nord-Américaine s’est réuni à Wall Street, suite à des incidents financiers importants. Personne ne voulait le croire, mais le monde était bel et bien tombé dans une période de crise économique. Certains déclarèrent qu’elle n’allait pas durer, que c’était juste une histoire de quelques semaines tout au plus, tandis que d’autres affirmaient qu’elle serait encore plus importante et plus dévastatrice que la crise des années 1930. Malheureusement, plus rien ne pouvait l’arrêter, pas même les gouvernements, ni les experts qui essayaient tant bien que mal de trouver une solution. C’est alors qu’un membre du conseil, nommé William, eut une idée. Selon lui, la meilleure solution serait d’entreprendre la création de billets supplémentaires puis de les distribuer aux plus grandes banques américaines. Le conseil pensa que cette idée était une plaisanterie, beaucoup rirent et certains ne pouvaient s’empêcher de rappeler à l’ordre le plaisantin sur le fait que cette situation dans laquelle le monde était situé était critique, et qu’il n’y avait pas lieu de s’amuser à ce sujet. Pourtant, ce William demanda au juge un vote à bulletin secret. Le juge ne voyait aucune raison de refuser, étant certain que cette idée n’allait évidemment pas être soutenu par le reste du conseil. Le vote se déroula donc dans la journée, le dépouillement eu lieu le soir même, et, à la surprise générale, le vote passa. Le conseil cria au scandale, au trucage, demanda même l’annulation de ce projet jugé puérilement comme stupide, mais c’était impossible, et ce n’est que quelques jours plus tard que la fabrication de nouveaux billets débuta.

C’est dans une usine de la banlieue New-Yorkaise

en relation

  • Gwendoline
    8098 mots | 33 pages
  • Dom juan
    1208 mots | 5 pages
  • le réalisme
    9649 mots | 39 pages
  • La nuit comme une nouvelle fantastique
    3890 mots | 16 pages
  • Dissertation
    2422 mots | 10 pages
  • L'imaginaire
    5508 mots | 23 pages
  • Lol kkkj
    69175 mots | 277 pages
  • les figures féminines de la littérature
    6409 mots | 26 pages
  • Etudier l’imagerie de la guerre de 1914-1918: le cas du périodique le rire rouge
    5000 mots | 20 pages
  • Ds quelle mesure le pers de roman peut il
    5778 mots | 24 pages