Histoires des idées économique , aes

3950 mots 16 pages
sHISTOIRE DES IDEES ECONOMIQUES

dm commentaire de texte pour le 12 avril ds commentaire de texte vendredi 17 mai 15 mars connaissances de cours

INTRODUCTION

il faut une vision de la pensée économique endogène et rétrospective l'économie vise t-elle à s'intéresser aux économies nationales ou à la gestion du foyer ? C'est un des premiers grands débats. On peut aborder l'économie de façon morale, c'est l'économie normative mais aussi l'aborder de façon positive c'est à dire le réel tel qu'il existe. Il existe 3 grands types d'économie : → économie sociale : théorie de la propriété, question de la justice, vise à inscrire l'économie à l'intérieur de règles juridiques → économie pure : travailler sur la théorie de la valeur d'échange. → économie appliquée : elle se soucie de la façon dont s'organise la production, c'est l’œuvre du ministre de l'économie, d'entrepreneurs, d'industriels, c'est aussi l'économie soviétique. => l'économie est toujours dans un milieu mouvant entre philosophie, théorie, pratique, la politique. On ne peut pas considérer que l'économie soit 1 discipline qui existe hors de tout ça. Le clivage entre l'approche monétaire et l'approche réel : → économie réelle = économie dichotomique, cad qu'on va essayer de comprendre les caractéristiques essentielles de l'économie, avec une théorie réelle de la valeur, puis on introduit la monnaie, cf théorie de SMITH. La vraie valeur des choses existe intrinsèquement puis la monnaie est une façon de mettre un prix sur une valeur. Pour les physiocrates, nous sommes dans un système d'ordre naturel donné par Dieu et les choses sont telles qu'elles existent. Le laisser-faire économique est une nécessité religieuse. → économie monétaire = la monnaie est un élément fondamental et qu'on ne peut pas éliminer de la représentation de l'économie marchande. C'est l'économie des pré-classiques (Aristote, D'Aquin et les scolastiques, le mercantilisme,

en relation

  • Yiinhkjhh
    13527 mots | 55 pages
  • Etudier facile
    2068 mots | 9 pages
  • mémoire aes
    7811 mots | 32 pages
  • Les étudiants montpelliérains et la police : des ressentis hétéroclites
    3065 mots | 13 pages
  • Socio
    715 mots | 3 pages
  • sociologie
    1235 mots | 5 pages
  • Droit civil
    16556 mots | 67 pages
  • Khsdk
    11708 mots | 47 pages
  • Commentaire Jean Bodin
    1249 mots | 5 pages
  • Management stratégique nestlé
    30378 mots | 122 pages