Hobbes

560 mots 3 pages
DM de PHILOSOPHIE

Expliquer le texte suivant :

Celui dont les désirs ont atteint leur terme ne peut pas davantage vivre que celui chez qui les sensations et les imaginations sont arrêtées. La félicité est une continuelle marche en avant du désir, d'un objet à un autre, la saisie du premier n'étant encore que la route qui mène au second. La cause en est que l'objet du désir de l'homme n'est pas de jouir une seule fois et pendant un seul instant, mais de rendre à jamais sûre la route de son désir futur. Aussi les actions volontaires et les inclinations de tous les hommes ne tendent-elles pas seulement à leur procurer, mais aussi à leur assurer une vie satisfaite. Elles diffèrent seulement dans la route qu'elles prennent : ce qui vient, pour une part, de la diversité des passions chez les divers individus, et, pour une autre part, de la différence touchant la connaissance ou l'opinion qu'a chacun des causes qui produisent l'effet désiré. Aussi, je mets au premier rang, à titre d'inclination générale de toute l'humanité, un désir perpétuel et sans trêve d'acquérir pouvoir après pouvoir, désir qui ne cesse qu'à la mort. La cause n'en est pas toujours qu'on espère un plaisir plus intense que celui qu'on a déjà réussi à atteindre, ou qu'on ne peut pas se contenter d'un pouvoir modéré : mais plutôt qu'on ne peut pas rendre sûrs, sinon en en acquérant davantage, le pouvoir et les moyens dont dépend le bien-être qu'on possède présentement.

Thomas HOBBES- Léviathan, chapitre 11

La connaissance de la doctrine de l’auteur n’est pas requise. Il faut et il suffit que l’explication rende compte, par la compréhension précise du texte, du problème dont il est question.

Guide pour l’explication du texte de Hobbes

1) Introduction

- Dégagez le thème du texte

- Enoncez le problème que ce texte soulève (articulation de deux notions)

- Dégagez la thèse du texte

2) Explication détaillée

Première idée:

Du début à « … qui mène au second. »

en relation

  • hobbes
    6725 mots | 27 pages
  • Hobbes
    1181 mots | 5 pages
  • Hobbes
    471 mots | 2 pages
  • Hobbes
    752 mots | 4 pages
  • Hobbes
    985 mots | 4 pages
  • Hobbes
    1157 mots | 5 pages
  • Hobbes
    741 mots | 3 pages
  • hOBBES
    1714 mots | 7 pages
  • Hobbes
    422 mots | 2 pages
  • Hobbes
    1086 mots | 5 pages