Hoffmann

26187 mots 105 pages
www.comptoirlitteraire.com

André Durand présente

Ernst Theodor Amadeus HOFFMANN

(Allemagne)

(1776-1822)

[pic]

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres qui sont résumées et commentées
(surtout ‘’L’homme au sable’’).

Bonne lecture !

Il est né à Koenigsberg, le 24 janvier 1776. Son existence est assez bien connue. Une correspondance de jeunesse extraordinairement sincère, un journal intime cryptographique et elliptique, mais d'une rare authenticité dans l'aveu des émotions passagères, les souvenirs notés par ses amis, Hippel et Hitzig, ainsi que par son éditeur, Kunz, d'autres documents contemporains et surtout les innombrables transpositions du vécu dans l’œuvre permettent d'imaginer ce que fut la singulière réalité de cette vie tourmentée.
Il est né dans une famille désunie. Son père, qui eut peut-être des ascendances polonaises, hongroises ou italiennes, on ne le sait trop, était le fils d'un pasteur protestant. Ce dut être un assez étrange personnage. Magistrat, conseiller criminel et commissaire de justice à Insterburg, il ne fit qu'une très modeste carrière. Il écrivait des poèmes, composait de la musique qui ne devait pas être bien remarquable et semble avoir cédé souvent à une humeur vagabonde. Il quitta de bonne heure sa jeune femme, emmenant son fils aîné, Karl Wilhelm, et laissant le cadet, Ernst Theodor, à la famille maternelle. Enfant sans père, il fut presque un enfant sans mère : la sienne, malade et d'une excessive nervosité, n'était guère capable de s'occuper de son éducation. Elle mourut, comme son mari, en 1796 seulement, mais Ernst Theodor fut élevé par trois personnages à la fois très bourgeois et très singuliers : sa grand-mère Dörffer, sa tante Sophie, surnommée « Füsschen » (ou petit-pied) et son oncle, Otto Wilhelm Dörffer, magistrat célibataire, d'humeur sombre, dévote et solennelle. Dans ses lettres et dans plusieurs personnages de son œuvre, Hoffmann a tracé de lui plusieurs portraits sans aménité, où le

en relation

  • Affaire hoffman
    2776 mots | 12 pages
  • Kreisleriana hoffmann
    3219 mots | 13 pages
  • L'homme au sable hoffman
    1049 mots | 5 pages
  • Com d'arret hoffman laroche
    1910 mots | 8 pages
  • Résumé l'homme au sable de hoffman
    1883 mots | 8 pages
  • Le spectre fiancé - hoffmann (definition du fantastique + incipit)
    932 mots | 4 pages
  • Commentaire compose : l’homme au sable, e.t.a hoffmann
    1799 mots | 8 pages
  • La jeune fille le pouvoir et la mort - geneviève hoffman
    7735 mots | 31 pages
  • La femme vampire-ernst theodor amadeus hoffmann
    5817 mots | 24 pages
  • Commentaire composé du violon de crémone d’e.t.a hoffmann (1816)
    1156 mots | 5 pages