Holocaust Mahnmal Franc Ais

548 mots 3 pages
Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe - l’oeuvre d’art

Peter Eisenmann est considéré comme un des architectes le plus novateur de son temps. Cet américain, d’origine germanique, naît en 1932 dans l’Etat du New Jersey. Il étudie l’architecture de 1951 à 1955 à la Cornell University d’Ithaca et à la renommée Colombia University à New York. En 1963, il termine ses études par une thèse sur les théories conceptionnelles . Dès 1960, il commence une carrière académique en tant que professeur, notamment à Princeton, Harvard ainsi qu’à l’Ohio State University et l’université du Maryland. En tant que membre du groupe d’architecte « The New York Five“ et ensuite directeur de l’“Institut of Architecture and Urban Studies“, il publie plusieurs articles, documentations, etc... Au début des années 80, il fonde une société d’architectes à New York. Depuis 1999, il jouit d’une reconnaissance mondiale, grâce à de nombreux succès lors d’importants concours dans le domaine de l’architecture tels que : aménagement d’une nouvelle ville culturelle à Saint-Jacques de Compostelle (1999), construction du mémorial pour les Juifs déportés (2005) et d’autres remarquables monuments culturels aux États-Unis, Berlin et Tokyo. En même temps, Eisenmann s’intéresse à la question du rôle de l’architecture et de sa valeur historique à l’époque moderne. Il traite cette question notamment en tant qu’éditeur du journal d’architecture théorique „Opposition“.

Peter Eisenmann dit de son œuvre: « This is a place of no meaning“ (ceci est un endroit sans sens particulier). „ D’après Eisenmann, comprendre n’est pas possible. Il s’agit plutôt de "créer un souvenir vivant d’une propre expérience et tenter ainsi de commémorer autrement que par des représentations ou des symboles. Cependant, d’autres interprétations donnent à ce monument une valeur symbolique qui cherche à représenter des tombes à sarcophage sur les cimetières juifs. La couleur grise du béton serait sensé faire

en relation