homme sauvage

Pages: 5 (1026 mots) Publié le: 11 décembre 2014
Jean-Jacques Rousseau
Rousseau occupe une place à part au XVIII siècle. Il est des Lumières mais déjà romantique, il écrit pour l’Encyclopédie mais n’adhère pas à l’optimisme qui affirme que le progrès de la connaissance est aussi celui des sociétés. Il combat les religions établies mais plaide la religion naturelle. Il croit que le souci de la vérité est la condition même de la vie vertueuseet que la liberté et la vertu existent seulement quand on lutte pour elles dans la place publique. Il associe en autre la philosophie à la rêverie et affirme les droits de la rêverie

Homme sauvage et homme civilisé
Dans son discours Rousseau fait l’éloge de l’état de nature, mais les thèses sur la dégradation des costumes ne furent du goût de Voltaire. Rousseau veut un retour à la vie simple,mais Voltaire, polémiste, fait mine de comprendre qu’il critique la civilisation et la culture toutes entières. Voltaire, homme des Lumières, défend avec ironie et sarcasme les thèses de Rousseau où le rôle de la raison est mis en cause. La rupture est consommée quand Voltaire dans Du contrat social accentue la place de la raison.

Lettre à D’Alembert sur les spectacles
D’Alembert écrit pourl’Encyclopédie l’article Genève et, dit-on, à l’instigation de Voltaire, y avait posé la question du théâtre : il souhaitait qu’on autorisait les pièces dramatiques interdites depuis Calvin. Rousseau réplique à cet article en examinant l’influence du théâtre sur les spectateurs et sur les mœurs. Il accuse la tragédie de flatter les passions, la comédie de développer le sens du ridicule, considéré unvice de cœur. Il s’en prend au Misanthrope de Molière et il construit le fameux syllogisme Alceste est vertueux, or on rit d’Alceste donc on rit de la vertu. Cette lettre marque la rupture avec Voltaire et avec les Encyclopédistes pour lesquels le théâtre était un fleuron emblématique de la culture.

Extrait par la lettre
La lettre marque la rupture entre Rousseau et Voltaire. Dans sa croisadepour une vie simple Rousseau s’en prend à l’influence du théâtre. La comédie de Molière, qui conduisait au bien en fustigeant l’hypocrisie et les mauvais penchants, n’est pas épargnée. Rousseau refuse à Molière tout brevet de moralité et l’accuse de tourner en ridicule la bonté et la simplicité et de flatter la malice et la méchanceté. Il se préoccupe surtout des inévitables complicités qui peuventse créer entre le spectateur et certaines figures crapuleuses auxquelles la scène offre une tribune.

Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité
Rousseau décrit l’homme à l’état de nature comme un être simple, robuste, fort, indépendant, heureux, ayant une réticence naturelle à voir souffrir ses semblables. Cet être sauvage développe ses facultés humaines. Dans la seconde partiedu discours Rousseau suit ce développement : l’homme, en devenant sociable, devient méchant. L’augmentation du nombre des hommes rende nécessaire les rencontres, se forment des familles et des hommes commencent à se dire maîtres du terrain qu’ils cultivent. Commencent alors la jalousie, les rivalités, la lutte de tous contre tous, et les plus riches se liguent contre les plus pauvres et les plusfaibles. L’égalité rompue fut suivie du désordre : usurpations, brigandages, et la voix trop faible de la justice rendirent les hommes avares, ambitieux et méchants.

Discours sur les sciences et les arts
Dans sa correspondance Rousseau raconte son intention de montrer les contradictions du system social, d’exposer les abus des institutions et de démontrer que l’homme est bon naturellement etque c’est pour les institutions seules que les hommes deviennent méchants Il affirme que pendant l’age d’or les hommes vivaient libres et vertueux, puis quand ils sont devenus savants il y a eu l’inevitable decadence morale. Rousseau illustre ces théories en prenant comme exemple Rome : quand la civilisation fut introduite dans la ville, la vertu rigoureuse et austère fut ébranlée. Ce thème...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Homme civilisé contre sauvage
  • Le sauvage
  • Le sauvage
  • Les sauvages
  • Le Sauvage
  • Le sauvage
  • les sauvages
  • Sauvage

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !