Homme

457 mots 2 pages
La grande marche de l'évolution (I)
D'où venons-nous ? Quels sont nos ancêtres ? Où ont-ils vécu ? Comment se sont-ils développés ? Où nous conduit l'évolution ? Il y a encore deux ou trois générations, il était impossible voire sacrilège de répondre à ce genre de questions. Heureusement de nos jours la question religieuse est exclue du débat scientifique, sans quoi toute recherche sur nos origines serait vaine et de pure philosophie.
Non, quoiqu'en disent les Créationnistes et autres associations sectaires, rien ne prouve que Dieu a créé Adam et Eve à partir d'un peu d'argile et d'une côte et qu'ils ont fondé l'Humanité !
La Bible n'est pas une oeuvre scientifique mais un livre sacré. On y croit plus qu'on ne le critique, c'est une doctrine pas une théorie. Même si certains récits et paraboles peuvent avoir une base historique, rédigés longtemps avant les premiers discours scientifiques (XVIIeme siècle), on ne peut s'y référer de manière certaine pour établir une théorie scientifique sur l'origine et l'avenir de l'Homme.
Nous ne nous étendrons donc pas sur son interprétation qui est du ressort de la théologie et des exégètes, ces spécialistes de la religion qui utilisent la méthode scientifique pour essayer de critiquer le sens de la Bible. On en touchera quelques mots lorsque nous aborderons la question de Dieu dans le dossier consacré à la philosophie des sciences.
Il en est de même de toute les théories extravagantes et mystiques tenant compte d'un "moteur interne" pour expliquer l'évolution des espèces, pour ne citer que la thèse du sphénoïde d'Anne Dambricourt. Loin de respecter la démarche scientifique, nous écarterons ces théories sine die du cadre de notre débat, le lecteur curieux pouvant toujours consulter le lien ci-dessus.
L'évolution Darwinienne
D'un strict point de vue scientifique, on peut se demander comment faut-il appréhender notre évolution alors que nous ne savons pas encore quelle est notre place parmi l’ensemble des niches

en relation

  • Mon homme
    2101 mots | 9 pages
  • Homme
    533 mots | 3 pages
  • homme
    9036 mots | 37 pages
  • Homme
    1860 mots | 8 pages
  • homme
    295 mots | 2 pages
  • les homme
    414 mots | 2 pages
  • homme
    324 mots | 2 pages
  • L homme
    1857 mots | 8 pages
  • l homme
    429 mots | 2 pages
  • Homme
    492 mots | 2 pages