HUGO Victor Ruy Blas début commentaire

2018 mots 9 pages
Le début de
RUY BLAS
:
mettre en scène les complexités de l’être humain
Ruy Blas est un célèbre drame romantique de Victor Hugo (1838). L’intrigue est la suivante : un grand politicien espagnol, don Salluste, condamné à l’exil par la reine pour affaire de mœurs, utilise pour se venger les services de son laquais Ruy Blas, dont il connait la passion secrète pour la souveraine. Sans lui expliquer son plan ( = compromettre la reine !), il ordonne à son laquais de feindre d’être « don César », un jeune noble rentré d’Amérique, et de se faire aimer de la souveraine. Ruy Blas, ébloui par l’idée d’approcher son étoile, et pris de passion pour le service politique de l’Espagne, prend son rôle très au sérieux. Mais au moment où il accède, avec l’appui admiratif de la reine, au poste de premier ministre, Salluste déguisé en valet réapparait pour lui rappeler qu’il n’est qu’un laquais et l’instrument de sa vengeance. Lors d’une rencontre secrète entre la reine et « don César » machinée par Salluste afin de les faire surprendre, Ruy Blas révèle à la reine sa véritable identité ; sauve l’honneur de sa souveraine en assassinant Salluste avant que celui-ci ait pu concrétiser son plan ; et, désespéré, se tue aux pieds de celle qu’il aime.
Ici nous sommes au tout début de la pièce. On va voir comment l’appareillage des didascalies en ce début d’acte I prescrit une mise en scène ancrée dans la réalité historique ; organise un espace scénique complexe ; et manifeste la pensée de V. Hugo sur le théâtre comme révélateur de la vie sociale et de l’âme humaine.
I – Les didascalies prescrivent une mise en scène ancrée dans l’Histoire
La pièce se présente dans un jeu entre fiction et réalité historique. L’intrigue représentée est une pure fiction, mais elle s’inscrit dans un lieu et une époque qui relèvent de l’Histoire réelle. Victor
Hugo, à travers les didascalies liminaires, assure cet ancrage historique de la fiction :
­ Références historiques
La didascalie (
« Madrid. 169.

en relation

  • Ruy blas
    531 mots | 3 pages
  • Victor hugo ruys blas acte 3 scène 5
    553 mots | 3 pages
  • Commentaire Ruy Blas
    1451 mots | 6 pages
  • commentaire ruy blas acte V scène 4
    1146 mots | 5 pages
  • commentaire ruy blas
    493 mots | 2 pages
  • Commentaire Littéraire Partie 1 Introduction et Conclusion
    566 mots | 3 pages
  • Bonjour
    4784 mots | 20 pages
  • Commentaire Ruy Blas
    595 mots | 3 pages
  • Commentaire "extrait de ruy blas"
    1670 mots | 7 pages
  • Argumentation
    3769 mots | 16 pages