Huihooinol

1795 mots 8 pages
La biographie de Boileau

Quinzième enfant de Gilles Boileau, greffier de la Grand' Chambre du Parlement de Paris, Nicolas Boileau est, dès son plus jeune âge, destiné au droit. Il a deux frères : Gilles Boileau et Jacques Boileau.
Nicolas Boileau est d'abord un enfant de constitution fragile qui doit se faire opérer de la taille à l'âge de onze ans3. Il commence ses études au collège d'Harcourt. Ce n'est qu'en troisième, après avoir rejoint le collège de Beauvais pour étudier le droit, qu'il se fait remarquer par sa passion pour la lecture des grands poètes de l'Antiquité.
Boileau aidé de sa famille a probablement forgé de toute pièce une généalogie qui lui accordait un titre de noblesse et qu'il faisait remonter jusqu'au xive siècle, à Jean Boileau, un notaire royal anobli par le Charles V. Nicolas Boileau revendiquait un blason dont les armes étaient « de gueules à un chevron d'argent accompagné de trois molettes d'or ». Cependant, rien dans la condition de Boileau ne laisse à penser qu'il ait pu avoir de véritables titres '

La biographie de Malherbea

Issu d’une famille noble, François de Malherbe s’attacha, à l’âge de 19 ans à Henri d’Angoulême, fils naturel d’Henri II, et grand prieur de France. Il combattit dans les rangs de la Ligue, avant de se marier avec la fille d'un président au Parlement et de se fixer à Aix-en-Provence. Appelé à Paris pour ses affaires en 1585, il reçut des pensions de Henri IV et de Marie de Médicis. Après la mort de son protecteur un an plus tard, il regagna d'abord la Normandie et puis la Provence. Afin de plaire de nouveau à la cour, Malherbe dédia au roi en vain les 2 poèmes Les Larmes de saint Pierre et Ode de bienvenue à Marie de Médicis.

Médaille à l'effigie de Malherbe, offerte par la ville de Caen, 1815

Revers de la médaille
Épurer et discipliner la langue française a été l’œuvre de sa vie. Malherbe considérait la poésie tout à fait comme son métier. Il manifestait pour cela une grande sévérité à

en relation

  • fable
    574 mots | 3 pages
  • Dissertation
    525 mots | 3 pages
  • français
    1599 mots | 7 pages
  • Lecture analytique de les embarras de paris
    528 mots | 3 pages
  • Boileau
    311 mots | 2 pages
  • Né à paris, le 1er novembre 1636. il fut appelé despréaux tant que vécut son frère aîné, l'académicien gilles boileau avec qui il fut presque toujours brouillé. il lut ses premières satires à l'hôtel de rambouillet et
    369 mots | 2 pages
  • boileau
    557 mots | 3 pages
  • Le personnage de medee
    861 mots | 4 pages
  • L'honneur dans le cid
    1789 mots | 8 pages
  • Biographie de boileau
    370 mots | 2 pages