HULYAETUDEMARCHE

441 mots 2 pages
Un francais sur deux est consommateur des parcs de loisirs

Les francais sont amateurs des parcs de loisirs.Selon le SNELAC (Syndicat National des Espaces de loisirs), le succès des parcs de loisirs est toujours là. Convivialité et nouveautés des attractions séduisent les visiteurs.

La crise à des effets positifs sur le secteur des parcs de loisirs. Il y a eu une évolutions des comportement vis a vis des vacances . En effet d'aprés des etudes mené par le SNELAC les francais partent beaucoup moins en vacances ( seulement 62% contre 70% l'an dernier ) , moins longtemps, ils vont moins loin et ils reservent à la derniere minute. Nombre d'entre eux optent alors pour une journée dans les parcs de loisirs, environs 60 % des francais vont au moin une fois par ans dans un parc de loisir. Ainsi les parcs à thème affichent des taux de fréquentation en hausse et s'imposent comme une véritable destination en cette période de congés.

Aujourd’hui, près d’un Français sur deux est consommateur de ce type de produit et se rend en moyenne 3 fois par an dans un parc de loisirs. Cette étude permet d’estimer le nombre de visites annuelles à environ 70 millions dont 24% consacrées aux parcs d’attractions, 23% aux parcs animaliers, 16% aux aquariums, 12% aux parcs à thème à vocation culturelle et 11% aux parcs aquatiques.

Investir est aussi nécessaire pour permettre au parc de rester rentable en améliorant son rapport qualité/prix. Les parcs réinvestissent entre 8 et 25 % de leur chiffre d'affaires chaque année selon le SNELAC.

NECESSAIRE OU PAS ? SI OUI REFORMULER (Le positionnement marketing de l'offre est donc déterminant pour toucher des clientèles beaucoup plus segmentées : 25 % d'utilisateurs "intensifs" toutes catégories de parcs confondus, 30 % d'amateurs de sensations et 40 % d'amateurs de "vivant", soit les jardins, les zoos, les aquariums, selon les données d'Odit France. "Visiter un parc est d'abord un loisir familial, où l'une des motivations fortes est la

en relation