Humanisme et renaissance

739 mots 3 pages
HUMANISME ET RENAISSANCE

- Dès l’avènement de François Ie (1515), apparaît tout un courant d’aspirations nouvelles, en réaction contre l’ascétisme, la mystique austère, les idées et les mœurs du Moyen Age.

- Les causes de ce mouvement:

1. Les découvertes. Les voyages de Colomb, de Vasco de Gama, de Magellan, offrent à la réflexion et à l’imagination des horizons nouveaux. Les découvertes scientifiques (le système de Copernic, l’imprimerie) ou techniques entraînent peu à peu une révolution dans les idées. 2. L’exemple italien. L’Italie offre un modèle aussi proche que séduisant. La Renaissance y fleurit depuis un siècle. Les contacts sont nombreux entre les deux payx depuis le début des Guerres d’Italie (1494). En Italie les seigneurs français apprennent à goûter la douceur de vivre; de retour en France, ils s’efforcent de reconstituer autour d’eux un cadre luxueux et raffiné. 3. La chute de Constantinople (1453) a fait affluer en Italie érudits grecs et manuscrits anciens.

- L’humanisme. L’enseignement des Universités est devenu une routine étroite et stérile. On enseigne aux jeunes selon la méthode d’autorité, la philosophie scolastique, la logique formelle et la rhétorique. On encombre leur mémoire sans développer vraiment leur intelligence ni surtout leur sens critique. On a besoin d’idées nouvelles et par conséquant on fait retour aux textes originaux. Pour celà on a besoin d’étudier le latin et le grec. Donc les premiers humanistes étaient des philologues. L’homme est au centre de tout intérêt. Le mot humanitas désigne en latin la culture, mais aussi une élégance morale, une politesse, une courtoisie; ainsi le mot humanisme en viendra à désigner, outre la formation à l’école de la pensée gréco-latine, un idéal de sagesse et toute une philosophie de la vie.

- François Ie. Roi qui coordonne tous les élans enthousiastes et facilite leur réalisation. Favorable à l’esprit nouveau il est devenu protecteur des savants,

en relation

  • Humanisme et renaissance
    1070 mots | 5 pages
  • Humanisme et renaissance
    368 mots | 2 pages
  • Renaissance Et Humanisme
    572 mots | 3 pages
  • Humanisme et Renaissance
    1000 mots | 4 pages
  • Humanisme et renaissance
    824 mots | 4 pages
  • Humanisme et renaissance
    925 mots | 4 pages
  • Humanisme et renaissance
    3433 mots | 14 pages
  • Renaissance et humanisme
    1671 mots | 7 pages
  • Humanisme renaissance
    1160 mots | 5 pages
  • Humanisme et renaissance
    2832 mots | 12 pages