Humanisme et renaissance

925 mots 4 pages
I] Définition

Humanisme : L'humanisme est un mouvement de pensée européen pendant la Renaissance, qui se caractérise par un retour aux textes antiques, comme modèle de vie, d'écriture et de pensée.
Le terme est formé sur le latin : au XVIe siècle, l'humaniste, "l'humanista" s'occupe d'humanités, studia humanitatis en latin : il enseigne les langues, les littératures et les cultures latines et grecques.
Plus largement, le terme «humanitas» est pris dans le sens cicéronien et représente « la culture qui, parachevant les qualités naturelles de l'homme, le rend digne de ce nom ». L'Humanisme au sens d'étude littéraire et philologique de la culture antique côtoie ce sens élargi pendant toute la période et encore aujourd'hui dans l'historiographie.

Exemple de grands humanistes :

Thomas More :
Né d'un père avocat. Il étudie à l'université d'Oxford puis le droit à Lincoln's Inn. On le décrit comme un étudiant doué d'une énergie débordante et joyeuse. Il discourt en grec et en latin avec une grande aisance. Ses cours de droit sont très appreciés. Très influencé par Pic de la Mirandole, dont il écrit une vie. Il rencontre Érasme en 1499. Celui-ci en a fait un portrait dythirambique. Après de graves hésitations, il chosit la vie politique à celle de moine ou de prêtre. Entre au parlement en 1504. Premier mariage en 1505. Sa résistance aux levés de fond de Henri VII lui vaut son inimitié. Fait sous-sheriff de Londres. Se remarie en 1511 après le décès de sa première femme. Sa première grande oeuvre est Utopia (1516) qu'il écrit pendant une mission diplomatique dans les Flandres. En 1518, il est officiellement au service de Henri VIII. Devient chancelier à la place de Wolsey. Combat le protestantisme. Mais il perd l'amitié du roi à cause de ses prises de position pro-papiste. Abandonne la chancellerie en 1532 pour désaccord de fond sur la question religieuse avec Henri VIII. De fait il n'accepte l'idée d'une séparation de l'église anglaise avec Rome.

en relation

  • Humanisme et renaissance
    1070 mots | 5 pages
  • Humanisme et renaissance
    368 mots | 2 pages
  • Renaissance Et Humanisme
    572 mots | 3 pages
  • Humanisme et Renaissance
    1000 mots | 4 pages
  • Humanisme et renaissance
    824 mots | 4 pages
  • Humanisme et renaissance
    739 mots | 3 pages
  • Humanisme et renaissance
    3433 mots | 14 pages
  • Renaissance et humanisme
    1671 mots | 7 pages
  • Humanisme renaissance
    1160 mots | 5 pages
  • Humanisme et renaissance
    2832 mots | 12 pages