Humanisme et renaissance

255 mots 2 pages
Origine et diffusion de l’humanisme en Europe Les quatre grands foyers de la Renaissance

L’Italie (nord)
La Flandre
La France
L’Allemagne

Ces foyers correspondent aux régions les plus urbanisées de l’Europe dans un contexte favorable.
XIIIème et XIVème siècles : de grandes catastrophes touchent l’Europe :
Des grandes épidémies (peste de 1348-1352 : aurait tué un tiers de la population européenne)
Des immenses guerres (la guerre de 100 ans (1337-1453))
L’Europe du XIVème-XVème siècle est marquée par une vision assez pessimiste et macabre.

A la fin du XVème siècle, il y a des changements, moins de guerres, de famines, d’épidémies. La population augmente et l’économie redémarre.
On a un dynamisme économique important dans les foyers de la Renaissance. Ces régions ont beaucoup d’échanges entre elles, qui favorisent l’enrichissement d’une certaine élite, celle qui donna naissance au mécénat.
Des états qui s’affirment, et de grands princes qui renforcent leur prestige en développant des cours brillantes.
A Florence, les Médicis sont de grands mécènes (paye quelqu’un sans rien demander).

A chaque centre important de la Renaissance correspond à chaque fois une idée, on trouve donc une œuvre majeure et un artiste, un humaniste :
- Mayence (Allemagne) : Gutenberg pour l’imprimerie
- Louvain (Flandres) : Erasme
- Urbino (Italie) : Raphaël pour ses peintures
- Châteaux de la Loire : Léonard de Vinci
Dans ces foyers de la Renaissance, il y a un renouveau des idées, un renouveau intellectuel et la volonté de diffuser les idées en utilisant des langues

en relation

  • Humanisme et renaissance
    1070 mots | 5 pages
  • Humanisme et renaissance
    368 mots | 2 pages
  • Humanisme et Renaissance
    1000 mots | 4 pages
  • Renaissance Et Humanisme
    572 mots | 3 pages
  • Humanisme et renaissance
    824 mots | 4 pages
  • Humanisme et renaissance
    739 mots | 3 pages
  • Humanisme et renaissance
    925 mots | 4 pages
  • Humanisme et renaissance
    3433 mots | 14 pages
  • Renaissance et humanisme
    1671 mots | 7 pages
  • Humanisme renaissance
    1160 mots | 5 pages