Humanisme et renaissance

Pages: 19 (4713 mots) Publié le: 6 juin 2013
HUlObjet d’étude : Humanisme et Renaissance

LA N°1 Gargantua p.197-199 (ed.points) de  « Cependant Monsieur l’Appétit »…..  « avec la même lance »

Intro :
Rabelais auteur du XVIeme réutilise le folklore moyenâgeux pour véhiculer derrière l’histoire rocambolesque d’une famille de géants et un comique du bas corporel les idées humanistes qui marquent la Renaissance française. Dans uneécriture truculente et marquée par les néologismes dans une volonté d’enrichir cette nouvelle langue française, Rabelais fait de ce récit comique un véritable « Silène » comme il le dit dans son Prologue nous incitant à ronger l’os pour en extraire  « la substantifique moelle ». Dans cet extrait le narrateur Alcofibras Nasier (anagramme de Rabelais) nous expose la nouvelle éducation que reçoitGargantua. En effet il nous montre ici les choix de Ponocrate qui semble mettre en place un idéal humaniste.
Problématiques : En quoi peut-on dire que ce passage véhicule les idées de son siècle ? Par quels moyens Rabelais nous transmet-il les valeurs humanistes ? En quoi cette éducation s’éloigne-t-elle des traditions antérieures ? Peut-on dire que cette éducation tourne le dos au moyen-âge ? Quelssont les éléments au centre des préoccupations humanistes ?
• Une éducation humaniste
• Une éducation qui s’oppose aux traditions antérieures sans pour autant oublier les éléments du Moyen-âge

• Une éducation Humaniste
• Une éducation de tous les instants
• L’éducation n‘est pas le fait d’un seule moment mais de toute la journée comme le montrent les très nombreux connecteurs temporelsqui jalonnent le texte « Au début du repas » « jusqu’à ce que » « pendant les premiers mois » « Ce faisant » « Après » « Après le dîner et le souper » « Cela fait »…
• Chacun des moments de la journée semble ici associé à un apprentissage avec des mises en parallèles claires « Au début du repas, on lisait » « Après ils parlaient des leçons » « après la digestion… »
• Mais cette associationn’est pas étouffante puisque cette éducation respecte le rythme naturel et s’envisage de manière ludique.
• Le rythme naturel : En effet, la progression de la journée d’apprentissage se fait au rythme des besoins biologiques : tout d’abord les repas « Monsieur l’Appétit » personnification soulignant l’intérêt de cette vitalité qui d’ailleurs était associée dans une parfaite symbiose « c’était justeau bon moment qu’ils s’essayaient à table », « dîner et souper » ou encore « en attendant la digestion et l’assimilation de son repas »puis « la digestion bien achevée » ; d’ailleurs durant la digestion les activités sont plus calmes avec « en chantant » ; puis « il se purgeait ». Les sujets d’étude peuvent même refléter l’activité comme l’analyse des aliments servis avec l’énumération des plats etde leurs vertus.
• Ce respect du rythme naturel se double d’un apprentissage ludique : on trouve d’ailleurs un champ lexical du plaisir et de la joie lié à celui de l’étude « plaisante histoire » « ensemble » « joyeusement » « si bien » « apprendre (…) mille petits amusements » « il prit goût à cette science » « avec autant de plaisir » « il prit goût à cette discipline ». La formule « si l’onjugeait bon » souligne l’aspect libre de cet enseignement qui peut être adaptable en fonction des besoins des journées. Ce savoir est même directement associé à la notion de jeu « mille petits amusements qui relevaient de l’arithmétique ».
• Une éducation qui met en avant les savoirs chers aux humanistes.
• Le premier élément remarquable c’est le goût pour l’antiquité qui se constate entreautre avec l’énumération des auteurs latins et grecs « Pline, Athée(…) et d’autres » cette figure permet l’insistance sur les nombreuses références antiques qui marquent cet enseignement comme on peut le constater lors de l’écriture des « caractères antiques et romains ». Cette éducation développe comme le désire les Humanistes la référence aux textes sources «  pour plus de sûreté apporté les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Humanisme et renaissance
  • Humanisme et renaissance
  • Humanisme et renaissance
  • Renaissance et humanisme
  • Humanisme de la renaissance
  • Renaissance, humanisme
  • Humanisme et renaissance
  • Humanisme et renaissance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !