Humanisme

385 mots 2 pages
1.
- L''humanisme'', au sens courant, est l'intérêt que l'on porte à s'enrichir, dans le sens intellectuel, à se cultiver. Le cœur du sujet est la personne humaine, son épanouissement pour la littérature ou la science. Le but d'un humaniste est donc de se cultiver, de s'épanouir en ayant de nombreuses connaissances sur les peuples et civilisations du passé et contemporaines. L''humanisme'' met donc au premier plan le développement des qualités essentielles à l'être humain dont la capacité de réflexion personnelle et la pensée font parties.

- Le mot humanisme prend son sens spécifique dans un mouvement de pensée qui s'est développé en Italie durant la Renaissance (au XVI siècle, 'umanista', mot Italien, désigne une personne qui étudie les lettres Antiques). Ce courant opposé au dogmatisme du Moyen-Age propose de renouer avec les valeurs, la philosophie, la littérature ainsi qu'avec l'art de l'Antiquité classique qu'il considère comme le fondement de la connaissance.
Les humanistes de la Renaissance étaient des érudits ayant soif de savoir qui plaçaient l'être humain au centre de leurs préoccupations. Il se fondait sur la raison et le libre-arbitre.
L'humanisme moderne, quant à lui, désigne tout mouvement de pensée idéaliste et optimiste qui place l'homme au dessus de tout. Tout comme l'humanisme classique, l'humanisme moderne a pour objectif l'épanouissement de l'homme en qui il a confiance en sa capacité à évoluer de manière positive. L'homme ne doit pas être asservi à des références surnaturelles mais il doit développer son esprit en toute indépendance.

- Le lien qui unit ces deux définitions réside dans l'épanouissement de l'homme en tant qu'objectif premier de l'humanisme.

2.
- La Renaissance est une période historique originaire d'Italie. Elle permit à l'Europe de se lancer dans les expéditions maritimes (Grandes Découvertes). Ce mouvement fut ensuite suivit de réformes religieuses.
La différence entre l'humanisme et la Renaissance est que

en relation

  • humanism
    288 mots | 2 pages
  • Humanisme
    324 mots | 2 pages
  • Humanisme
    731 mots | 3 pages
  • Humanisme
    890 mots | 4 pages
  • Humanisme et anti humanisme
    1044 mots | 5 pages
  • Humanisme
    525 mots | 3 pages
  • Humanisme
    348 mots | 2 pages
  • Humanisme
    484 mots | 2 pages
  • Humanisme
    1506 mots | 7 pages
  • Humanisme
    4173 mots | 17 pages