Hyperventilation

Pages: 10 (2298 mots) Publié le: 23 février 2011
LES DYSFONCTIONS VENTILATOIRES
une nouvelle vision du syndrome d’hyperventilation Michel PROSPER

Le syndrome d’hyperventilation (SHV) est un ‘symptôme caractérisé par une variété de signes somatiques, affectant plusieurs systèmes, induit par une hyperventilation et reproductible par une hyperventilation volontaire’ (1)
Si les Médecins évoquent souvent aisément un processus neurotonique, aumoins dans les formes florides, l’étape suivante de confirmation diagnostique par test d’hyperventilation volontaire pourtant contenue dans la définition de LEWIS est en règle oubliée. Le patient, étiqueté psychiatrique, abandonné par le corps médical, entre dans le cercle vicieux de l’hyperventilation chronique symptomatique, débouchant sur un nomadisme médical, une désociabilisation et undéconditionnement qui sont délétères pour le patient, son entourage et la société. Pourtant rompre ce cercle vicieux du SHV peut être aisément obtenu par un protocole kinésithérapique dont les bases ont été établies par WILLEPUT en 1981 (2)

Quelques rappels de physiologie permettent de comprendre que l’efficacité du traitement kinésithérapique dépend des facteurs à l’origine de l’hyperventilationsymptomatique.
1- c’est l’hyperventilation qui est symptomatique plutôt que l’hypocapnie, par le biais d’une vasoconstriction d’origine centrale (3). L’hypocapnie est d’ailleurs rapidement compensée par une fuite rénale des bicarbonates. Dans sa forme chronique, le SHV peut rester symptomatique par une simple augmentation de la fréquence des soupirs ou des bâillements. Ainsi, plus généralement,toute modification brusque de la fréquence respiratoire et/ou du volume courant, toute irrégularité du rythme respiratoire sont susceptibles, sur un terrain anxiogène, de créer un tableau clinique de SHV. VAN DIXHOORN introduit le terme de ‘dysfonction ventilatoire’ pour regrouper ‘toute perturbation de n’importe laquelle des fonctions de la respiration en l’absence de toute cause organique oupsychiatrique’ susceptible d’être symptomatique (4) : SHV, adduction paradoxale des cordes vocales à l’étage laryngé, troubles des mouvements physiologiques internes influencés par l’appareil respiratoire, dysfonction respiratoire à l’effort du sujet âgé.
2- l’hyperventilation est une réaction d’adaptation. Considérée comme telle, la recherche des facteurs prédisposants devient indispensable (14):hyperthermie, douleur chronique, hyperprogestéronémie, maladie psychiatrique, facteur iatrogène, surtout pathologie cardio-respiratoire. La prise en charge thérapeutique dépend de ces facteurs déclenchants ou favorisants.
3- Si le contrôle métabolique automatique est assuré par les centres respiratoires bulbo-pontiques, la respiration est aussi un ‘comportement’ dans le sens où les facteurspsychologiques interviennent via les structures suprapontiques, notamment corticales (5). HOWELL décrit ainsi un cercle réflexe de la réponse conditionnée (6) avec, pour centre supérieur, un ‘système d’activation radiculaire’ à la base de la moelle épinière dans lequel une dysfonction des systèmes opioïdes endogènes expliquerait l’hyperactivité (7).
4- quelles que soient les hypothèsesphysio-pathologiques émises pour expliquer le cercle vicieux du SHV, le bilan doit retrouver un stress initial, une dysfonction respiratoire et un terrain anxiogène. Le Thérapeute doit idéalement agir sur ces trois éléments. Le Kinésithérapeute intervient sur la correction des dysfonctions respiratoires et leurs conséquences, notamment le déconditionnement musculaire.

Les bases du traitement du SHV reposent suréducation, réadaptation, décontraction et reconditionnement

1- EDUCATION DU PATIENT:
La qualité du dialogue patient-praticien est à la base du succès thérapeutique. Il faut tout à la fois dédramatiser les signes sans les négliger, démontrer qu'il n'existe pas une affection organique sous jacente, faire prendre conscience au patient que les symptômes craints sont directement liés à la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !