Hypnose

Pages: 17 (4158 mots) Publié le: 2 janvier 2012
Cadre et hypnose

 Dans cette page:
* L'induction hypnotique
* La destruction du cadre primaire
* La focalisation visuelle
* Les techniques d'imagerie mentale
* Le "recentrage"
* L'attente positive
* L'ennui
* La confusion
* La surprise
* La construction du cadre hypnotique
* Les pré-requis* Les conventions de phasage
* Le mimétisme
* La ratification
* La dissociation
* Avant la transe
* L'induction
* La transe et son approfondissement
* La sortie de l'état hypnotique

L'induction hypnotique.
Nous nous proposons ici de décrire le passage de la "réalité usuelle" du sujet à la "réalité hypnotique". 
Le concept de cadre telqu'il est formulé par Erving Goffman nous permet de décrire ce processus comme étant la construction du cadre hypnotique et la destruction du cadre primaire.
Dans l'hypnose médicale, le cadre primaire, c'est celui de la relation médecin/malade. Ce cadre comprend le décor avec le bureau, les livres sur les étagères, la présence du Vidal dans un coin, (etc.), mais représente aussi les attentes dumalade et sa conception personnelle de ce genre de situation. 
Pendant la consultation, les événements prennent leur signification dans ce cadre. Le médecin peut poser des questions qui seraient tout à fait déplacées dans une autre situation. Il peut effectuer tel ou tel acte sans étonner son patient.
Le cadre hypnotique est un cadre modalisé (ou fabriqué?) à partir du cadre primaire. L'induction sepropose d'effectuer cette transformation.
Suivant leur conception de la nature de l'hypnose les praticiens ont créé des méthodes d'induction très différentes les unes des autres. Les baquets de Mesmer, l'arbre de Puységur, les points hypnogènes de Charcot, la fixation visuelle de Braid, les suggestions de sommeil de Bernheim constituent une telle diversité des inductions qu'il est légitime de sedemander s'il existe une unité de ces phénomènes hypnotiques? Y a-t-il une ou plusieurs hypnoses?
Pour des raisons d'efficacité, les hypnotiseurs utilisent de moins en moins des inductions standardisées . Ils ont pour la plupart renoncé au mythe de la méthode parfaite. Les différences individuelles nécessitent une adaptation de l'induction en fonction des réactions du sujet. Néanmoins, il existedes modèles qui proposent une conduite à tenir pour déclencher une transe hypnotique.
Toutes ces techniques classiques d'induction peuvent être décrites en utilisant la notion de cadre . Malgré leur variété et leur apparente hétérogénéité, il devient possible de les appréhender synthétiquement.
L'ensemble des techniques d'induction peut se séparer en deux groupes. Il y a celles qui détruisentle cadre primaire et celles qui construisent le cadre hypnotique.
La destruction du cadre primaire.
Elle doit amener le sujet à abandonner les significations de ses comportements établis à partir du cadre primaire. Tous les éléments constitutifs du cadre médical normal sont mis de côté.
La focalisation visuelle
C' est une technique classique qui permet cette transformation. Le sujet fixe unpoint du décor et il n'est plus stimulé par le reste. Cette nouvelle attitude ne cadre plus avec la relation médecin-malade habituelle.
Les techniques d'imagerie mentale
Elles provoquent du point de vue du recadrage une situation identique. Il peut être demandé au sujet de visualiser mentalement un objet imaginaire, de s'imaginer dans un décor imaginaire, ou de retrouver mentalement les différentessensations d'un souvenir de son choix. 
Très souvent pratiquées dans les techniques d'induction, ces méthodes permettent au sujet d'abandonner en partie sa référence au cadre primaire. 
L'hypnotiseur accentue le phénomène par les questions ou les suggestions. Il demande par exemple au sujet visualisant une pomme imaginaire s'il en distingue bien les couleurs. Dans le cadre primaire cette...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Hypnose
  • HYPNOSE
  • Hypnose
  • Hypnose
  • Hypnose
  • Hypnose
  • Hypnose
  • Hypnose

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !