Hypotheses-dopaminergiques

1568 mots 7 pages
Hypothèses dopaminergiques et mécanisme d'action des antipsychotiques Actualités et conséquences cliniques
P.M. LLORCA
Université d’Auvergne Faculté de Médecine Équipe d’Accueil 3845

Aspects historiques
• Carlsson et Lindquist (1963) :
– Administration de Chlorpromazine et Halopéridol chez le rongeur mettent en évidence une accumulation cérébrale des métabolites des catécholamines : Dopamine et Noradrénaline

• Van Rossum (1967) :
– Mise en évidence d’une inhibition de l’effet hypotenseur de la DA chez le lapin par Halopéridol – Formule l’hypothèse de l’action des NLP par le biais du système Dopaminergique

Aspects historiques
Seeman et al (1976) :
Mise en évidence d’une relation log linéaire entre doses de neuroleptiques utilisées en thérapeutique et constante d’inhibition de la liaison de la dopamine à son récepteur D2

Hypothèse de l’action des neuroleptiques :
Blocage de la transmission DAergique par antagonisme des récepteurs

Aspects historiques
• Van Praag (1977) :
– Mise en évidence d’une augmentation de l’HVA (acide homo-vanilique, métabolite de la DA) dans le LCR des patients traités – Augmentation plus importante chez les sujets traités par Halopéridol comparativement à la Chlorpromazine – Corrélation entre accumulation de l’HVA et intensité de l’amélioration symptomatique

Aspects historiques • Au total :
– Hypothèses :
• Neuroleptiques : antagonistes des récepteurs DA • Action des neuroleptiques par blocage de la transmission dopaminergique
– Activité antipsychotique – Production des effets indésirables

– Mais également, permet de poser l’hypothèse de l’hyperdopaminergie dans la schizophrénie

Antipsychotiques et voies dopaminergiques

1 2 3 4
Stahl SM. Essential Psychopharmacology. Cambridge University Press, 1998

Les différents types de récepteurs dopaminergiques

Description d’un neurone dopaminergique (DA) et d’un récepteur post-synaptique
Corps cellulaire neurone DA presynaptique DA2/3

DA

en relation

  • 5 COMMUNICATION CHIMIQUE DES ACIDES AMINES EXCITATEURS
    2231 mots | 9 pages
  • Neuropharmacologie
    2826 mots | 12 pages
  • Tp ldh
    895 mots | 4 pages
  • CM La Maladie De Parkinson
    2095 mots | 9 pages
  • MÉCANISMES DE SENSIBILISATION À L’EFFET COMPORTEMENTAL DE L’AMPHÉTAMINE PAR LA NEUROTENSINE
    10146 mots | 41 pages
  • Schizophrénie : maladie neurodégénérative ou neuro-développementale ?
    1991 mots | 8 pages
  • Psychopathologique
    1015 mots | 5 pages
  • Plan maladie
    662 mots | 3 pages
  • Neurochimie
    12327 mots | 50 pages
  • Adrenaline et adiction
    3826 mots | 16 pages