Idéologie du fascisme

1022 mots 5 pages
Le fascisme (emblème de l'autorité romaine) repris vers 1919 par les milices squadristes de Mussolini, qui avaient initialement groupé des anciens combattants déçus et épris d'ordre.
Il se définit lui-même comme « totalitaire », et peut se résumer par une formule de Mussolini : « Tout par l'État, rien hors de l'État, rien contre l'État ! ».
Le fascisme se définit comme une réaction aux valeurs de l'humanisme démocratique du siècle des Lumières. Issu des frustrations engendrées par ce nouveau modèle de société, le fascisme rejette les droits de l'homme, le communisme, l'anarchisme, les libertés individuelles et le libéralisme.
« Le fait est que le XIXe siècle était le siècle du socialisme, du libéralisme, de la démocratie, ceci ne signifie pas que le XXe siècle doit aussi être le siècle du socialisme, du libéralisme, de la démocratie. Les doctrines politiques passent ; les nations restent. Nous sommes libres de croire que ceci est le siècle de l'autorité, un siècle tendant vers la « droite », un siècle fasciste. Si le XIXe siècle était le siècle de l'individualisme (le libéralisme implique l'individualisme), nous sommes libres de croire que ceci est le siècle « collectif », et ainsi le siècle de l'État. »
— Benito Mussolini, La Doctrine politique et sociale du fascisme (1933)[réf. souhaitée].
Les origines du fascisme font l'objet d'un débat parfois âpre parmi les historiens. Pour Zeev Sternhell et ses partisans, l'idéologie fasciste a principalement été forgée en France, entre les années 1880 et 1914, par conjonction entre une radicalisation antidémocratique de certains mouvements d'extrême gauche (notamment le syndicalisme révolutionnaire) avec une nouvelle droite nationaliste, formant la « droite révolutionnaire », dont est issue le fascisme. Pour des auteurs comme Pierre Milza, la Première Guerre mondiale est tout à fait essentielle dans la formation de l'idéologie fasciste, encore qu'il ait nuancé son point de vue en reconnaissant que Sternhell avait

en relation

  • Nazisme et fascisme
    751 mots | 4 pages
  • Contexte idéologique en russie, en allemagne et france après la 1er guerre mondiale
    330 mots | 2 pages
  • Nazisme
    2370 mots | 10 pages
  • Le fascisme en europe au xxe siècle
    2760 mots | 12 pages
  • Quelle est la différence entre le fascisme et le nazisme?
    737 mots | 3 pages
  • On Ne Peut S Rieusement Consid Rer Le FN Comme Un Parti Ou Une Organisation N O
    3689 mots | 15 pages
  • Ideologie et regimes politiques
    6396 mots | 26 pages
  • Futurisme et fascisme
    1523 mots | 7 pages
  • Points communs et différence entre les totalitaismes
    445 mots | 2 pages
  • Les fascismes en europe de 1920 à 1939
    2109 mots | 9 pages