Idealisme

8609 mots 35 pages
IDÉALISME

« La véritable philosophie doit être idéaliste », écrit Schopenhauer. D'après Bernard Bourgeois, « l'idéalisme est essentiellement la philosophie, et toute philosophie est un idéalisme » : conséquence du postulat – idéaliste – qu'il n'y a de connaissance que d'idées. Le Dictionnaire des sciences philosophiques, sous la direction d'A. Franck (2e éd., 1875), donne à lire : « L'idéalisme occupe la place la plus large et la plus éminente dans l'histoire de la philosophie et de la raison humaine [...]. C'est aux écoles idéalistes qu'appartiennent les plus grands esprits et les plus grandes productions de l'intelligence ; ce sont aussi les doctrines idéalistes qui ont exercé l'action la plus puissante et la plus salutaire sur le monde... » Quoique cette opinion se soit accréditée, il serait plus équitable de dire que les grands idéalistes se distinguent par un tact philosophique singulier, un tour de main ingénieux, introuvable chez les réalistes, qui n'en ont pas l'emploi. Un exemple en est Berkeley. Rien de plus commun que de croire qu'être est une condition nécessaire d'être perçu (percevoir ce qui n'est pas relève quasiment de la pathologie). Renverser les termes du rapport, c'est le coup de génie. On connaît d'autres exemples : celui de Hegel, qui, constatant que la loi de l'abstrait est l'exclusion des contradictoires, en infère que le concret est le contradictoire ; l'analyse par Hume de la causalité, toute fausse qu'elle est. Le dessin en est simple. Si la causalité est objective, il faut admettre soit une causalité formelle réductible à l'identité, soit une causalité transitive où l'effet diffère de la cause. La première est analytique et intelligible, mais dépourvue de sens physique, la seconde est physiquement significative, mais inintelligible. On adoptera donc une notion subjective de causalité dérivée de l'habitude des successions temporelles similaires. Cela rappelé, l'idéalisme a surtout une valeur critique et négative. De nos jours, la

en relation

  • Idéalisme
    504 mots | 3 pages
  • idéalisme
    439 mots | 2 pages
  • Idealisme allemand
    2087 mots | 9 pages
  • La vie : idéalisme et matérialisme
    433 mots | 2 pages
  • Dissertation de droit : Idéalisme et positivisme
    1763 mots | 8 pages
  • Dissertation sand : réalisme / idéalisme
    2743 mots | 11 pages
  • Réalisme et idéalisme au xxè siècle
    4787 mots | 20 pages
  • Idéalisme allemand et musique contemporaine
    23025 mots | 93 pages
  • Opposition entre realisme et idealisme
    462 mots | 2 pages
  • La verticalité
    378 mots | 2 pages