Identification de substances antifongiques de morinda morindoides (baker) milne-redhead (rubiaceae) 1- une chromatographie prospective 2- activite anti-infectieuse sur la croissance in vitro de aspergillus fumigatus, de

31339 mots 126 pages
THESE UNIQUE

BIOCHIMIE - MICROBIOLOGIE

INTRODUCTION

BAGRE ISSA

1

PHARMACODYNAMIE BIOCHIMIQUE

THESE UNIQUE

BIOCHIMIE - MICROBIOLOGIE

1- Intérêt du sujet
Ces dernières années, on note une nette recrudescence des pathologies infectieuses aggravées par l’apparition en pathologie humaine du Virus de l’Immunodéficience Humaine ou V.I.H avec ses corollaires de maladies opportunistes (BOUCHET et al., 1989 ; CHABASSE, 1994 ; DUPONT et al., 1996 ; KRA, 2001). Ces maladies infectieuses sont à l’origine d’un taux important de morbidité et de mortalité surtout dans les pays tropicaux et en Afrique de l’Ouest. (DE SOUZA et al., 1995 ; DUPONT et al., 1996). Parmi ces infections, certaines sont dues à des champignons microscopiques. Il existe environ cent mille espèces connues de champignons qui colonisent notre espace vital. Beaucoup d’entre eux vivent en saprophytes et très peu s’adaptent au parasitisme chez leur hôte vertébré (BOUCHET et al., 1989, CHABASSE, 1994). Ces champignons qui n’étaient que saprophytes il y a quelques années ont subi un changement de leur spectre clinique et on assiste de nos jours à une émergence de leur pouvoir pathogène (DROMER et al., 1996 ; DUPONT et al., 1996). Ainsi les champignons microscopiques tels que Aspergillus fumigatus, Cryptococcus neoformans et Candida albicans sont à l’origine de maladies graves comme les aspergilloses pulmonaires, les cryptococcoses méningées et les candidoses vaginales etc. Ces germes qui non seulement connaissent une nette progression (CHANDRASEKAR et al., 2001; CHEN et al., 2001 ; HSUEH et al., 2002 ; CHEN et al., 2003) mais surtout ont développé vis-à-vis des médicaments usuels (Amphotéricine B, terbinafine, fluconazole…) une très forte résistance, ce qui rend leur traitement difficile. Ces médicaments modernes qui s’avèrent presque inefficaces face à ces maladies sont aussi inaccessibles à nos populations du fait de leur coût très onéreux. Cette situation constitue pour nos pays en développement une

en relation