Identite

85485 mots 342 pages
RETOUR | ACCUEIL | ENGLISH VERSION
La Déconstruction et la Théorie des Actes de Langage
Kevin Halion

Chapitre 1: INTRODUCTION

Chaptire 2: LES ACTES DE LANGAGE ET LEUR BONHEUR
2.1 Le rejet par Austin de la distinction entre le constatif et le performatif
2.2 La théorie austinienne des actes de langage
2.3 La théorie searlienne des actes de langage
2.3.1 L’analyse searlienne de l’acte de langage
2.3.2 La critique searlienne d’Austin et le développement d’une théorie de signification

Chapitre 3: ACTES DE LANGAGE ET PARASITES
3.1 Les parasites austiniens
3.1.1 L’échec et le parasitisme
3.1.2 Rapports et reproductions
3.2 Les parasites searliens
3.2.1 La référence parasitaire
3.2.2 Les assertions feintes
3.2.3 Intention et conventions horizontales
3.2.4 La métaphore
3.2.5 Les illocutions double et hybride
3.3 Conclusion

Chapitre 4: DE L’IMPOSSIBILITE DU PUREMENT SERIEUX
4.1 Itérabilité
4.2 Derrida et la Théorie classique de l’écriture
4.3 Austin comme classique
4.4 Les actes de langage déconstruits
4.4.1 L’itérabilité et contextes anormaux
4.4.2 La nature graphématique des locutions
4.4.3 La nécessaire impureté des performatifs
4.4.4 Une typologie des formes d’itération

Chapitre 5: SUR LA REDUCTIBILITE DE POLYSEMIE ET LE CONTROLE DE PARASITISME
5.1 La Terminologie
5.2 Signification, Intentionnalité et Contexte
5.2.1 L’Intentionnalité dans Sec
5.2.2 La signification: intentionnelle et contextuelle
5.2.2.1 La signification d’une phrase, la signification énonciative: dans Searle et Derrida
5.2.2.2 Libres jeux, dissémination, et ambiguïté littérale
5.2.2.3 Intentions fongibles et phrases meaningful
5.3 Sérieux/Parasitaire: Derrida contra Searle
5.3.1 Citations parasitées et parasites cités
5.3.1.1 Citationnalité, Itérabilité, Parasitisme et Idéalisation
5.3.1.2 Mentionnabilité, parasitisme et règles sémantiques
5.3.1.3 Non-fiction/fiction et parole/écriture
5.3.2 Axiologies et la distinction sérieux/parasitaire
5.3.2.1

en relation

  • Identités
    7435 mots | 30 pages
  • Identité
    492 mots | 2 pages
  • identité
    365 mots | 2 pages
  • Identité
    4722 mots | 19 pages
  • les identités
    593 mots | 3 pages
  • identités
    1046 mots | 5 pages
  • identité
    4265 mots | 18 pages
  • Identité
    991 mots | 4 pages
  • Identité
    1181 mots | 5 pages
  • Identité
    2293 mots | 10 pages