Idies note de travail 9

5329 mots 22 pages
www.idies.org

chantiers de l’Institut pour le développement de l’information économique et sociale

éducation

SES en classe de seconde : programme contre programme
La proposition de programme d’enseignement des sciences économiques et sociales (SES) remise au gouvernement par le groupe d’experts est aujourd’hui concurrencée par celle de l’Apses. Comment en est-on arrivé là ? Retour sur les fondements du débat. aux économistes ayant participé au groupe d’experts de sciences économiques et sociales qui estime que ce programme va dans ce sens (1). Mais Thomas Piketty ou André Orléan, qui avaient approuvé les orientations du rapport Guesnerie, soutiennent aujourd’hui le projet de programme présenté par l’Apses.

N
Note de travail N°9 mars 2010

1

ous sommes confrontés aujourd’hui à une situation inédite. Avec la réforme du lycée, les sciences économiques et sociales (SES) deviennent un « enseignement d’exploration » à l’horaire réduit et proposé à tous les élèves de seconde générale et technologique, en concurrence avec de nombreux autres enseignements (lettres et société, méthodes et pratiques scientifiques, etc.). Avec néanmoins deux particularités qu’elle partage avec les « principes fondamentaux de l’économie et de la gestion ». Première particularité, l’un de ces deux enseignements, au moins, est obligatoire. Deuxième particularité, il s’agit, en seconde, de disciplines nouvelles, alors que les autres enseignements d’exploration s’appuient sur des disciplines figurant déjà par ailleurs dans le cursus des collégiens et lycéens, par exemple lettres et histoire-géographie pour l’enseignement d’exploration « lettres et société ». En sciences économiques et sociales comme ailleurs, le groupe d’experts, réuni à la va-vite et travaillant dans

Les

l’urgence, a remis un projet de programme en date, officiellement, du 27 janvier 2010. Or, aujourd’hui, un programme « concurrent » circule, proposé par l’Association des professeurs de sciences

en relation

  • RAPPORT EXCLUSION SOCIALE 1
    50324 mots | 202 pages
  • Amerique Latine
    61852 mots | 248 pages
  • Oui oui
    46487 mots | 186 pages