Idylle sur une isthme de volupte

2627 mots 11 pages
Poème : aimer grâce
Mille scintillements d’étoiles
Se dessinent sur ma toile
Quand mes pensées s’envolent vers grâce, toi
Si pouvait être compte le sable de la plage
Oh combien immense verrait-on quand tu es absente, le poids,
D’une tristesse qui, mon cœur saccage
La douce fraicheur de ton visage
Comme la rosée du matin
Imprègne tout mon être et m’enivre de son parfum
Pour toi, même pierre l’apôtre se transformerait en le plus niais des cabotins
Te regarder fait foirer mes neurones un par un
U ne fois mon regard pose sur toi
Tout devient blême
Je ne me contrôle plus, je me tiens coi
Sentir ton aura, me transforme en moderne Polyphème
Chaque vibration de ton corps est ressentie par le mien
Une seule phrase alors au bout des lèvres : viens Réponds a l’appel de ton aime
Je ne veux qu’une chose
Dans ton cœur, la graine de l’amour semé
Et la conséquence répondue a la cause
Je ne veux rien d’autre que cette grâce
« Aimé et être aime de grâce »
La seule ! Qui ait su émouvoir mon cœur d’homme meurtri
La seule ! Qui m’ait empêche d’afficher un sourire contrit
La seule ! Qui m’ait donne une chance de paître
Dans tes doux pâturages si tendres
La seule que j’ai réellement aimée …. Ramirez akambi

Poème ; je ne t’oublie pas mère
12 /08/95, A.A. Damienne, tu me donnas le jour
13/01/11, Mère tu partis en me laissant seul
Pendant ce bref laps de temps
Je n’ai pu que te connaître et t’aimer
J’aurai tellement aimé passer en ta compagnie 1000 printemps
Mais, que veux-tu ? Le destin en a voulu autrement
J’aurai tellement aimé te faire visiter le monde
Te faire rencontrer Scorfield ou Bond
Oh ! Mère, pourquoi as-tu été si vite appelée
Pourquoi le créateur ne t’as t’il pas laissé auprès de ton fils plus longtemps
Pourquoi, as-tu eu droit à un si court laps de temps
Sur cette terre ?
Pourquoi une vie aussi éphémère ?
Ton fleuve aurait dû s’écouler
Plus longtemps auprès de tes fils, mère

en relation

  • Phèdre integrale
    25320 mots | 102 pages
  • l'homme qui rit - victor hugo
    201802 mots | 808 pages
  • caricature
    201802 mots | 808 pages
  • le cid
    197465 mots | 790 pages
  • L'amour
    119158 mots | 477 pages
  • Orthographe et grammaire
    164127 mots | 657 pages