Ifrs

20228 mots 81 pages
Introduction

La multiplication des produits financiers et des transactions internationales ont contribué au développement des marchés financiers d’où la nécessité de faciliter l’accès des investisseurs à des données fiables compréhensibles interprétables et surtout homogènes et comparables et ceci par la mise en place des normes comptables internationales IAS/IFRS (International Accounting Standards / International Financial Reporting Standard).
En outre, L’éclatement de ce que les médias n’ont pas hésité à appeler la bulle spéculative
Internet, et en particulier les scandales révélant des malversations comptables au sein de sociétés de renom telles qu’Enron, Worldcom ou encore Tyco, a interpellé une population plus large que celle concernée jusqu’à présent par l’échange d’informations financières. Il a également provoqué une réflexion plus profonde dont l’adoption d’un nouveau référentiel comptable en est une illustration.

Il est en outre universellement admis que la comptabilité, qui obéit dorénavant à des standards internationaux, est devenue la condition sine qua non pour rationaliser la gestion de l’entreprise, sécuriser ses partenaires surtout étrangers, accompagner les programmes d’ajustement et consolider la modernisation de la fiscalité.
La crise qui sévit actuellement dans le monde, et qui a commencé par le problème de SUPRIME aux USA ; s’est transformé en crise économique internationale et réelle sur le terrain, entraînant la faillite d’entreprises de renommé mondiale, et la réduction d’effectif de plusieurs entreprises ; aggravant le chômage et la détérioration de pouvoirs d’achat, d’où la nécessité et l’urgence de l’application d’un nouveau référentiel comptable, et de réflexion ou de nouvelles mesures de contrôle.

Dés lors, le Maroc ne pouvait rester en dehors de ce dynamisme mondial. Ainsi depuis les années 1980, le Maroc s’est engagé dans un vaste programme d’ajustement structurel; et la matière comptable ne pouvait échapper à ce grand

en relation

  • Ifrs
    10597 mots | 43 pages
  • Ifrs
    932 mots | 4 pages
  • Ifrs
    1821 mots | 8 pages
  • Ifrs
    4289 mots | 18 pages
  • Ifrs
    2381 mots | 10 pages
  • IFRS
    24776 mots | 100 pages
  • ifrs
    24516 mots | 99 pages
  • Ifrs
    2766 mots | 12 pages
  • Ifrs
    557 mots | 3 pages
  • Ifrs
    1359 mots | 6 pages