ifsi analyse paratique s1

681 mots 3 pages
Mon stage se déroule dans un E.H.P.A.D. (Etablissement d' Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) de la métropole lilloise.

La situation que j'ai choisie de décrire est la suivante :
Nous sommes le mercredi 22 octobre 2014 et il est à peu près 9h00. Le mercredi est le jour de la semaine où Mme R., une des résidentes que je me suis vu attitrée, est censée être accompagnée à la baignoire.

Mme R , âgée de 86 ans, souffre d'une démence à corps de Lewy. Cette maladie se caractérise par différents symptômes dont une détérioration progressive des fonctions cognitives (attention, mémoire, repéres spatio-temporaux), de troubles du sommeil, et parfois d' hallucinations.
De plus, cette résidente souffre de troubles anxio-dépressifs sévères .
Elle est capable de se déplacer sans fauteuil ni déambulateur.

Elle vit en chambre double avec son mari qui souffre quant à lui de la maladie d'Alzheimer.

Du fait de ses pathologies, chaque matin il est très compliqué de stimuler Mme R. et de l'aider à se lever, à se laver et à s 'habiller. Elle se plaint constamment de douleurs sans les évoquer précisément. Elle se met généralement très vite à pleurer et à sangloter suppliant qu'on la laisse tranquille.
C'est une fois de plus l 'état dans lequel elle se trouve ce mercredi, jour de son bain. Après plusieurs tentatives infructueuses auprès de Mme R. afin de l 'inciter à m'accompagner à la salle de bain, je préviens une de mes collègues aide-soignante ,Mme N., que je n'arrive pas à aider Mme R. à se lever et que je vais donc lui monter le petit-déjeuner en chambre. Elle me répond qu'il est primordial de l 'aider à aller au bain, et me dis de la suivre. Après s 'être emparée d'un fauteuil roulant et avoir frappé à la porte de la chambre de Mme R., ma collègue et moi entrons dans la chambre. Elle me dit alors que le but est de forcer Mme R. à aller au bain quitte à employer la force. C'est ce qui se passe alors, malgré les hurlements, les sanglots , les menaces

en relation