IIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

8850 mots 36 pages
Des emplois perdus, d'autres gagnés
Globalement, on peut attendre des nouvelles technologies de l'information et d'Internet qu'ils changent la structure et la répartition des emplois dans un pays ou une zone donnée.
Il est clair que beaucoup d'emplois traditionnels relevant de certaines formes antérieures d'organisation et de travail vont disparaître, notamment dans tout ce qui relève des opérations d'intermédiation aujourd'hui remplacées par l'informatique et les communications électroniques (secrétariat, dactylographie,..).
Mais dans le même temps on voit apparaître de nouveaux métiers liés au développement des NTI, comme on voit se spécialiser, dans l'entreprise, certaines personnes et certaines équipes autour des usages d'Internet. Il est difficile d'établir aujourd'hui un bilan complet de ces transformations, mais on commence à déceler certains signes avant-coureurs d'une réelle mutation.
Enfin, il faut mentionner les créations d'emploi engendrées indirectement par la conquête de nouveaux marchés du fait d'une compétitivité accrue.

Quel est le poids de l'Internet dans l'économie française ? Voilà la question sur laquelle a planché le cabinet de conseil McKinsey. Son étude a été publiée le 9 mars 2011 sur l'impact d'internet sur l'économie et l'emploi en France et démontre que l'impact d'internet dans l'économie française est élevé puisque internet contribue à hauteur de 60 milliards d'euros au PIB français.
Le cabinet McKinsey a réalisé un rapport avec le soutien de Google, ainsi que les contributions d'entreprises de la filière Internet et d'économistes, afin de constater l'impact d'internet sur l'économie française.
Un secteur créateur d'emplois
L'étude du cabinet McKinsey présente l'impact d'Internet sur l'économie en termes de création d'emplois et de croissance. Elle détaille l'effet d'Internet sur les entreprises qui adoptent les outils du numérique en termes de chiffres d'affaires et d'exportations. Enfin, elle évalue le poids d'internet dans

en relation

  • Les petits commerces face aux grandes enseignes
    6070 mots | 25 pages
  • Gdf suez histoire
    33865 mots | 136 pages