Ikug

1715 mots 7 pages
Lettres : Dissertation entièrement rédigée (niveau 1ere)
Objet d’étude : Théâtre et représentation
Sujet : Le texte théâtral contient-il, en lui-même, tout ce qui permet de le représenter ?

Dans la représentation théâtrale, chaque élément a son importance : le décor, les costumes, les déplacements, les gestes, les mimiques, la parole ou son absence, puisque c’es un genre non seulement lu, mais surtout vu et entendu. La représentation théâtrale est le résultat d’un processus d’écriture d’auteur mais aussi celui de l’interprétation de son metteur en scène. Ce texte théâtral est-il alors suffisant en lui-même, contient-il toutes les données pour permettre de représenter une pièce de théâtre ?
A priori, le texte théâtral, les didascalies, internes et externes semblent indispensables et suffisantes pour représenter une pièce, or c’est sans doute le travail du metteur en scène qui est finalement prédominant dans la représentation théâtrale.

A priori, le texte théâtral semble suffisant pour représenter une pièce, grâce aux didascalies externes. Elles indiquent d’abord le nom, la position sociale, les liens de parenté au début de la pièce. Elles peuvent aussi décrire très précisément les décors. Victor Hugo, dans son drame romantique Ruy Blas, donne une description très minutieuse et détaillée du salon de Danae dans le palais du roi : les meubles, les costumes dans l’acte Don Salluste, ce qui réduit énormément les possibilités du metteur en scène de représenter d’une façon innovante ou originale le décor de la pièce puisque tout est déjà indiqué. En ce qui concerne la manière de jouer, sur ce que doivent faire les acteurs, le théâtre moderne est très riche en didascalies. Le metteur en scène qui souhaite représenter une pièce de Beckett : Oh les beaux jours, Fin de partie, n’a pratiquement rien à faire, car Beckett a déjà tout décidé dans les didascalies, il a donné du sens aux répliques grâce aux gestes, au décor, quand Winnie sort de

en relation