Il est plus facile de connaître l’homme qu’un homme

595 mots 3 pages
Dissertation : « Il est plus facile de connaître l’Homme qu’un homme » ( La Rochefoucauld)

Nous sommes plus de 6 milliards d’Etres humains sur terre, nous nous connaissons tous mais aucun d’entre nous ne se connait réellement.
A travers les siècles, l’homme a établi des recherches pour approfondir ses connaissances de ses contemporains. Plus nous avançons dans le temps, plus il est aisé d’en savoir un plus sur l’espèce humaine. Néanmoins, est-il possible de connaître l’homme sous tous ses aspects ? César s’attendait-il à ce que Brutus lui porte le coup fatal lors de son assassinat, lui qui pensait connaître cet homme qui n’était autre que son fils ?
N’est-ce-pas plus facile de connaître l’Homme par les travaux médicaux que les spécialistes portent sur lui ?
Nous verrons successivement les implications de nos connaissances sur l’Etre humain et l’homme en général dans la société.

Il suffit de regarder autour de nous pour découvrir à quel point, nombreuses sont les sciences qui visent à connaître l’Homme.
C’est à partir de la Renaissance que les premiers cadavres furent disséqués dans le but de comprendre le fonctionnement du corps humain. Depuis, la médecine ne cesse d’évoluer au fil du temps de sorte que celle-ci à permis d’approfondir nos connaissances en matière d’anatomie humaine.
Quant à la psychologie, cette étude scientifique nous permet l’analyse de faits psychiques, des sentiments et des manières d’agir d’une personne et plus précisément de son âme.
Nous pouvons donc facilement connaître l’Etre humain tellement les sciences le concernant sont nombreuses et développées mais l’homme, par contre, a des caractéristiques propres à lui-même qui sont difficiles à percevoir.

On ne croit pas toujours bien connaître… Après 40 ans de mariage, aurait-elle pu penser une seule seconde que son mari aurait été capable de la tuer ? Le connaissait-elle vraiment ?
Il est impossible de connaître totalement nos semblables. Connaître une personne prend

en relation

  • Commentaire de texte Pascal Un roseau pensant
    1391 mots | 6 pages
  • La subjectivité
    2612 mots | 11 pages
  • Le sujet se connait-il ?
    2506 mots | 11 pages
  • La critique littéraire
    2910 mots | 12 pages
  • Se connaître, connaître autrui
    1308 mots | 6 pages
  • TExte D aristote
    1564 mots | 7 pages
  • La connaissance de soi est-elle plus facile que la connaissance des choses
    1008 mots | 5 pages
  • Proverbes chinois et pensées chinoises
    6890 mots | 28 pages
  • Peut-on désirer sans souffrir
    2909 mots | 12 pages
  • Hegel, l'acquisition de la conscience de soi
    4402 mots | 18 pages