il estait une fois

355 mots 2 pages
Il était une fois dans un pays très lointain un petit village qui s’appelait Béniarda. Le village était tranquille et calme. Il était au creux d’une énorme montagne mystérieuse car depuis quelques temps tous les soirs on entendait un hurlement et l’eau devenait de plus en plus rare.

Un jour un groupe de copains du village décidèrent d’aller dans la montagne mystérieuse pour trouver d’où venaient les hurlements et pourquoi l’eau devenait de plus en plus rare. Ils montèrent et montèrent dans la montagne et avancèrent jusqu’à un ruisseau. Ils découvrirent au milieu de celui-ci un trou.

Ils décidèrent de plonger dans le trou. Ils se retrouvèrent à l’intérieur de la montagne, c’était un autre monde. Ils avancèrent lentement en observant tout sur leur passage. Ils étaient à la recherche de ce qui pouvait provoquer les hurlements et le manque d’eau. Pour cela ils devaient attendre la nuit sans se faire voir. La nuit venue, ils entendirent les hurlements qui venaient d’une grotte. Ils approchèrent tout doucement et virent un mini dragon violet qui hurlait. Il était prisonnier des racines des arbres de la montagne. C’était le mini dragon qui hurlait tous les soirs car la journée il dormait.

Le groupe de copains prirent leur courage à deux mains et arrachèrent les racines des arbres avec leurs mains et le mini dragon fut libéré. Tout le monde était heureux. Le dragon les remercia, il leur dit qu’il avait des pouvoirs magiques. Il leur demanda se qu’il voulait en échange de sa délivrance. Les copains lui demandèrent de l’aide pour l’eau qui devenait plus rare. Le dragon leur promit de protéger leur village ainsi que de transformer le ruisseau en rivière pour que le village ne manque plus jamais d’eau.

Suite à la délivrance du dragon et à leur nouvelle amitié, il n’y eu plus de hurlement car le groupe de copains rendaient visite de temps en temps au dragon pour couper les racines des arbres et le mini dragon tenu sa promesse de transformer le ruisseau en rivière.

en relation

  • Le père tralalère, compagnie d'ores et déjà
    766 mots | 4 pages
  • Discours de m. gehard schroder
    574 mots | 3 pages
  • anthologie
    1121 mots | 5 pages
  • Globalisation financiere
    1749 mots | 7 pages
  • Jean cousin
    2778 mots | 12 pages
  • prologue de gargantua
    4986 mots | 20 pages
  • Don juan
    5494 mots | 22 pages
  • Extraits des registres d'état-civil - curiosités et faits étranges
    8723 mots | 35 pages
  • les greve de juin 1937
    5521 mots | 23 pages
  • Kasmi
    8846 mots | 36 pages