Il faut imaginer sisyphe heureux

732 mots 3 pages
« Il faut imaginer Sisyphe heureux. » Albert Camus

Biographie et contexte historique

Albert Camus est né en 1913 en Algérie. Son père étant mort à la guerre en 1914, il fut élevé par sa mère. Il a étudié la philosophie à l'université d'Alger, où il fut atteint par la tuberculose, ce qui l'empêcha d'obtenir son diplôme. Il est donc devenu journaliste et s'est installé dans la métropole, où il s'est lancé dans la politique. Durant la deuxième guerre mondiale, il édite le journal « Combat ». Ses œuvres les plus célèbres sont L'Étranger (1942) ou encore La Chute (1956). La citation provient de l'essai Le Mythe de Sisyphe (1942). Il fait partie du cycle de l'absurde, avec le roman L'Étranger et la pièce de théâtre Caligula (1944)

Explication de la citation

« L'absurde naît de cette confrontation entre l'appel humain et le silence déraisonnable du monde ». Dans cette phrase deux forces s'opposent : l'appel humain à connaître sa raison d'être et l'absence de réponse du milieu où il se trouve, l'homme vivant dans un monde dont il ne comprend pas le sens, dont il ignore tout, jusqu'à sa raison d'être.
L'appel humain, c'est la quête d'une cohérence, or pour Camus il n'y a pas de réponse à ce questionnement sur le sens de la vie. Tout au moins n'y a-t-il pas de réponse satisfaisante, car la seule qui pourrait satisfaire l'écrivain devrait avoir une dimension humaine. Ainsi les religions qui définissent nos origines, qui créent du sens, qui posent un cadre, n'offrent pas de réponse pour l'homme absurde. Il n'accepte pas de perspectives divines, il veut des réponses humaines.
L'absurde n'est pas un savoir, c'est un état acquis par la confrontation consciente de deux forces. Maintenir cet état demande une lucidité et nécessite un travail, l'absurde c'est la conscience toujours maintenue d'une fracture entre le monde et l'esprit de l'homme. Ainsi l'homme absurde doit-il s'obstiner à ne pas écouter les prophètes et à ne faire intervenir que ce qui est certain.

en relation

  • Sisyphe
    1142 mots | 5 pages
  • Mythe de sisyphe
    1094 mots | 5 pages
  • Mythe de sisyphe
    311 mots | 2 pages
  • Littérature
    1032 mots | 5 pages
  • Le mythe de sisyphe
    930 mots | 4 pages
  • Camus
    1670 mots | 7 pages
  • Mythe de sisyphe analyse
    1493 mots | 6 pages
  • Sisyphe
    255 mots | 2 pages
  • Le mythe de sisyphe
    1275 mots | 6 pages