Illicéité du contrat de mère porteuse arrêt c.cass 31 mai 1991

Pages: 2 (259 mots) Publié le: 4 décembre 2010
Cass. Ass. Plén., 31 mai 1991 – illicéité du contrat de mère porteuse

Faits extra-juridiques : Mme X, épouse de M.Y est atteinte d'unestérilité irréversible. Son mari donne alors son sperme à une autre femme qui, grâce à une insémination artificielle, porte et met au monde l'enfantainsi conçu. À la naissance de l'enfant, on le déclare comme étant né de M.Y, sans indication de filiation maternelle.

Procédure : Le couple X etY veut faire prononcer l'adoption plénière de l'enfant par Mme Y. Le 15 juin 1990, la cour d'appel de Paris rend un arrêt infirmatif en prononçantl'adoption plénière de l'enfant aux motifs que « en l'état actuel des pratiques scientifiques et des moeurs, la méthode de la maternitésubstituée doit être considérée comme licite et non contraire à l'ordre public » et que « cette adoption est conforme à l'intérêt de l'enfant ».
Un pourvoien cassation est alors formé

Question de droit : On se demande alors: la convention contractuelle de mère porteuse est-elle licite au regarddu respect de l'ordre public et des bonnes mœurs ?

Solution de l'arrêt : Le 31 mai 1991, la cour de cassation réunie en assemblée plénièrerépond que « la convention pas laquelle une femme s'engage, fût-ce à titre gratuit, à concevoir et à porter un enfant pour l'abandonner à sa naissancecontrevient tant au principe d'ordre public de l'indisponibilité du corps humain qu'à celui de l'indisponibilité de l'état des personnes ».
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Arret du 31 mai 1991
  • Arret du 31 mai 1991
  • Arrêt cour de cassation du 31 mai 1991
  • arrêt de principe de l'assemblée plénière de la cour de cassation du 31 mai 1991 relatif à l'application aux...
  • Commentaire 31 mai 1991
  • Assemble pleniere du 31 mai 1991
  • Commentaire d'arret du 31 mai 1991
  • Commentaire d'arret du 31 mai 1991

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !