images de la femme

Pages: 5 (1167 mots) Publié le: 20 novembre 2014
Poète et scénariste du 20ème siècle, Prévert a fréquenté à ses débuts les poètes surréalistes. Mais il se détache d’eux et écrit une poésie plutôt populaire qui met en scène des thèmes simples et universels tels que l’amour, la mort la difficulté du quotidien. Il participe également à la rédaction de scénario de films. Le poème « La grasse matinée » est extrait du recueil Paroles qu’il publieen 1946 et qui obtient tout de suite un grand succès parce qu’il choisit une écriture plutôt légère et très peu conventionnelle.
Dans ce poème, l’auteur fait état d’un homme face à une faim tenace. Comment Jacques Prévert, grâce à la forme poétique dénonce-il la misère, conséquence du système social ?
Nous verrons que ce poème raconte une scène pathétique mais que, détournant le pathétique, lepoète a recours à la dérision et l’humour noir pour dénoncer une société restée indifférente au sort des plus démunis.

Le poème raconte une scène pathétique.

Poème narratif ; narration particulière
présence d’un « homme » qui erre dans un espace citadin, de « potin » à « bistrot » ; un inconnu « il » ; la ville est plus qu'un décor c'est le lieu de la tragédie . Narration qui imitetechniques cinématographiques ; utilisation de plans ; mouvements de caméra ;
Réminiscences du cinéma muet Il n'y a qu'un seul bruit : "oeuf dur cassé",pas de dialogue, sauf dialogue intérieur : "ça ne peut pas durer", on peut imaginer une voix off ou l'affichage de sa pensée. Présence d'un minimum de mots : "brouillard de mots". Les vers 52 à 59 sont caractéristiques du cinéma muet, on peutimaginer un entrefilet de journal, ou la voix d'un journaliste.
Récit de la scène : sorte de montage dramatique, montée de la tension ; Etude de la structure : trois séquences principales
1ere séquence : la vitrine
Séquence très visuelle : reflet de l'homme dans la vitrine puis la tête de veau en surimpression ; , on voit bien comme au cinéma le zoom, gros plan sur les obstacles, depuis la boitequ'il désire fortement jusqu'aux "flics" Vers 35 à 40 ;
2eme séquence : le bistrot
gros plan sur les tables "café-crème et croissants chauds" , sensation de malaise
"titube" , trois jours sans manger ont affaibli l'homme, flou qui montre qu'il mélange ses pensées répétition "un brouillard de mots" jusqu’au vers lapidaire suggère meurtre "café-crime arrosé sang » ; les séquences s'accélèrent carla fin 
3eme séquence : le fait divers
L'homme disparaît et devient un vagabond ; style journalistique "homme très estimé" : bon bourgeois victime "a été égorgé" , verbe choc, vers lapidaire style garçon de café "deux francs"
Un personnage pathétique
Crasse, pâleur annonce macabre "couleur de poussière" ; contraste entre le luxe et l'abondance et l'homme pauvre "tête", "vitrine de chez Potin": (sdf car "couche ponts") ; pathétique "il grince des dents" et le comptage sur les doigts et la répétition du nombre 3 ; caractère obsessionnel de la faim, sensation de malaise "titube" , trois jours sans manger ont affaibli l'homme, flou qui montre qu'il mélange ses pensées répétition "un brouillard de mots" ; périphrase vers 4 et 6 : l’homme n’est rien d’autre qu’un « homme qui a faim »,il n’a pas d’autre identité, ni d’autre pensée. La surimpression de la tête de veau sur sa propre tête montre bien que l’idée de nourriture emplit totalement son esprit. (il est d’ailleurs indifférent à l’image pourtant « terrible » qu’il donne de lui) ; métaphore vers 4 et 63 : le bruit de l’œuf dur « remue dans la mémoire » le son semble vivant, il échappe à la volonté de l’homme et résonnedans sa tête ; obsession : tous les verbes exprimant une activité intellectuelle de l’homme sont suivis de compléments se rapportant au champ lexical de la nourriture, très développé : « il songe » (v. 14), « il imagine » (v.15), « il compte » (v.24), « il a beau se répéter » (v. 27), « et dans l’intérieur de sa tête » (v.43) ; répétitions de « faim » (vers 4-6) à la rime, + dernier mot du texte,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Quelle images du corps de la femme sont données par les poètes ?
  • Les images de la femme dans Les Nouvelles orientales de Marguerite Yourcenar
  • Images
  • Mes images
  • Images
  • Images
  • Mes images
  • Mes images

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !